Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Institut Egyptien <al-Qāhira> [Hrsg.]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 2.1891(1892)

Seite: 191
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1891a/0199
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Annexe N° 1 à la séance du 1er mai 1891.

NOTE

SUR UNE

MISSION DANS LE SAHARA ALGÉRIEN

Pendant l'hiver de 1879-1880, je fis partie d'une mission envoyée
dans le Sahara algérien par le Ministère des Travaux publics de
France.

Cette mission, dirigée par M. Choisy, ingénieur en chef des Ponts
et Chaussées, était composée d'un ingénieur des Mines, M. Rolland,
d'un médecin, le docteur Weisgerber, d'un officier de l'armée, le
lieutenant Massontier, de moi-même et de trois adjoints (1). Elle
avait pour objectif d'étudier, au point de vue du tracé d'un chemin
de fer devant servir d'amorce à une ligne transsaharienne, deux
portions du désert : l'une, s'étendant au sud de Laghouat jusqu'à
El Goléa (soit de la latitude 33° 48' à la latitude de 30° 35'), l'autre
comprise entre Biskra et Ouargla (soit entre les latitudes 34° 51' te
31° 57').

Le trajet à parcourir était d'environ 1,200 kilom., en y compre-
nant le chemin à faire pour passer de l'un des tracés à l'autre, d'El
Goléa à Ouargla. (2).

Le Ministère des Travaux publics vient de publier les documents
relatifs à cette mission en un ouvrage qui constitue une sorte de
monographie des territoires traversés et qui comprend des rapports
spéciaux (3) sur la détermination géodésique et astronomique et sur
les caractères topographiques de la route suivie, sur le régime des

(1) MM. Pech et Descamps, chefs de section, et Jordan garde-mines.
(8) Voir la carte générale ci-jointe.

(3) La plupart de ces rapports ont été rédigés depuis près de lu ans, diverses circonstances
en avaientretardé l'impression.
loading ...