Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Institut Egyptien <al-Qāhira> [Hrsg.]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 2.1891(1892)

Seite: 283
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1891a/0291
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Annexe N° 1 à la séance du 26 décembre 1891

NOTICE NÉCROLOGIQUE

SUR

S. M. DOM PEDRO EMPEREUR DU BRÉSIL

PAR

M. le Dr Abbate

Dom Pedro d'Alcantara vient de mourir. Ce grand empereur était
un philosophe et un libéral. Il a employé toute son énergie pour
répandre l'instruction au Brésil. Profondément humanitaire, il a
supprimé, dans ce vaste empire, la traite des noirs et y a préparé
l'abolition de l'esclavage.

L'histoire l'a déjà nommé le Marc-Aurèle moderne ; mais ce n'est
pas à ce titre seul que Dom Pedro nous appartient, c'est surtout, pour
nous, comme membre honoraire de notre Institut, qu'il a, à deux
reprises, honoré de son augi;ste présence à Alexandrie en 1869, ici
en 1874.

Studieux, modeste, il s'intéressait aux travaux scientifiques et
littéraires ; partout où il allait, Dom Pedro s'enquérait avant tout
des réunions scientifiques, des cours et conférences où il pouvait
prendre des notes, et le plus simplement du monde, comme un
auditeur quelconque, il s'y rendait, prenait des notes sur son calepin
et s'en retournait sans bruit après avoir coudoyé un professeur ou
un étudiant qui auraient été bien étonnés d'avoir eu aussi près d'eux
un empereur.

Lors d'un de ses premiers voyages en Europe,il y a de cela quelques
années, Dom Pedro s'était rendu à Milan. Là il s'enquerra de Manzoni,
dont il avait fait en espagnol une magistrale traduction de son
immortel Cinq Mai.
loading ...