Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Boeswillwald, E.; Cagnat, René  ; Ballu, Albert
Timgad: une cité africaine sous l'Empire Romain — Paris, 1905

Seite: 217
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/boeswillwald1905/0257
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Fig. ioo. — Piscine des grands thermes.

LES THERMES DU SUD

Il n'était pas de ville romaine qui n'eût un ou plusieurs établis-
sements de bains publics, tantôt réservés aux hommes, tantôt aux
femmes, tantôt — et c'est le cas le plus ordinaire communs aux
deux, certaines heures distinctes étant assignées a l'un et à l'autre
sexe. Ce sont là des faits trop connus pour qu'il soit besoin d'y in-
sister^'. Les établissements de cette sorte ne manquent pas a Timgad

(i) Rappelons seulement qu'un petit bourg,
voisin de la maison de campagne de Pline le
Jeune, près de Laurentum, le viens Aiiguslanus

possédait jusqu'à trois bains publics bahica
meritoriû tria (Plin., Epist., II, 17).

2 s
loading ...