Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

L égyptologie: journal mensuel — 2.1875

Seite: 173
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/egyptologie1875/0073
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
2° Année. — N°s 22 et 23.

Octobre et Novembre 1875.

L'ÉGYPTOLOGIE

JOURNAL MENSUEL PUBLIÉ A CHALON-SUR-SAONE PAR F. CHABAS

prix d'abonnement: un an ou douze numéros, 24 francs.
( A Chalon-sur-Saône, chez Mes DEJUSSIEU, Imprimeur;
( A Paris, chez MAISONNEUVE & Cie, Editeurs, 15, quai Voltaire.

Analyse de la vingt-huitième Maxime.

(Texte hiératique, pl. XIX, lig. 12.)

Double transcription :

—ru.

WWW AA/WVA -21

AU OTIJ XAI BA

A MC|p XT-q BAA BAI I

Nous avons déjà rencontré le groupe ^f^ûOf^,, xai , avec les sens prendre, saisir1, enlever,
oter , emporter . Ce même mot a aussi le sens de porter, tenir, dans les titres de porte-enseigne,
porte-ombrelle, porte-armures, porte-plume (ptérophore ), etc. Les mots coptes xi, acciperc , capere,
xer, accipere , xmre, furari, rapere , dérivent manifestement de ce thème antique. Dans le texte
étudié, le déterminatif %ô semble spécialiser l'idée voler, s'emparer de force ; mais notre manuscrit
abuse trop souvent des déterminatifs spéciaux pour que nous acceptions sans défiance cette sorte
d'indication.

Le régime de ce verbe est Jf]"^^^ expression qui a pour correspondant

JQl^vjsi! JQ%é 'dans le deuxième membre de phrase. D'après ce que nous avons déjà expliqué'»

ce groupe J^j^^ ^^fj) signifie merveille , chose extraordinaire, chose curieuse ; mais déjà nous avons
été amené à émettre l'idée que, par un caprice orthographique de notre scribe, l'orthographe
J^"^.^^ pouvait n'être autre chose qu'un équivalent dej^ > Jj> chose, objet. Noire texte
démontre que cette hypothèse était parfaitement fondée. Rien de plus fréquent dans le style de
toutes les époques que les expressions chose bonne ; J^. J(]^. chose mauvaise-,

J , P , chose vraie; J\ chose mauvaise, criminelle, etc., etc. Les deux termes de notre

maxime sont réunis dans une des sentences du Papyrus Prisse : Jj^ Jl, 1^ J^JQ*^ >
une bonne chose devient une chose mauvaise

i Ci-devant, p. 62. 4 Je supprime ici les séparatifs dont j'ai suffisamment

fait connaître le rôle insignifiant.

8 Ibid., p. 120. „ , . „ «ci

' r 5 Ci-devant, p. loi.

3 P. 121 et 122. 6 Dans le tableau des misères de la vieillesse, p. 5,1.1.
loading ...