Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Grand-Carteret, John  
Les moeurs et la caricature en Allemagne - en Autriche - en Suisse: ouvrage illustré — Paris, 1885

Seite: 47
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grand_carteret1885/0075
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Fig. 17- — Frontispice de «L'Année 1800» — Caricature de Dunckcr.

Cïjajntre m

La Révolution et le Premier Empire

(1789-1815.)

Les principes révolutionnaires en Allemagne : les illumines. — Les Français
sur le Rhin (1792). — Ecrits et caricatures de la réaction: les ahnanachs. —
Caricatures politiques de Chodouriecki.

Les Français en Hollande et en Suisse (1795—1797)- — David Hess et la
Hollandia Regenerata: Dunckcr et L'année 1800.

V Allemagne sous le Directoire et F Empire (1797 —1815). — Le recueil London
nnd Paris. — Les Français à Berlin (1807 —1808): croquis dé Schadow, estampes
de Geissler sur la guerre et sur les Juifs. — Campe et son magasin d'estampes. —
Volts et ses premières caricatures. — Voltz et Schadow sur Napoléon L. — I] humour ;
Ramberg. — Hoffmann et le fantastique.

N 1776, un professeur à l'Université d'Ingolstadt Weiss-
haupt, fondait la société secrète des Illuminés, c'est-à-dire
des Eclairés ou Instruits, basée sur les principes mêmes
du jésuitisme. En 1786, il publiait l'apologie des illuminés,
et, dès ce moment, commençaient dans toute l'Allemagne
les persécutions contre cette secte qui avait fait, partout,
de nombreux prosélytes. Dans les contrées comme la
Bavière, où le papisme prédominait, la caricature se mit
de la partie: Wcisshaupt étant professeur de droit canon,
on eut soin de faire figurer cet engin redoutable dans la plupart des
estampes dirigées contre la secte et son fondateur.
loading ...