Grand-Carteret, John  
Les moeurs et la caricature en France — Paris, 1888

Seite: 95
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grand_carteret1888/0123
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
Facsimile
Pig. 44. — Sujet faisant partie de la série : « Les Grotesques. »

CHAPITRE V

la restauration et les cent-jours (1814-1815)

^anipe politique en 1814.— Caricatures sur Cambacéres : les «Promenades du Palais-Royal. »
nou ricatures sur Louis XVIII et sur les émigrés. — Les comparaisons entre l'ancien et le
catl]veau régime. — Caricatures sur Napoléon Ier. — Les Girouettes. — L'Éteignoir. — Cari-
lis, res c'u Nain Jaune. — Guerre à coups de caricatures entre les Impérialistes et les Roya-
s-— Caricatures sur les armées alliées à Paris.

es armées étrangères viennent d'entrer dans Paris,
le Sénat réuni, après avoir décrété la déchéance de
Napoléon, a appelé Louis XVIII sur le trône. Nous
sommes au 1" avril 1814, et c'est avec une certaine
raison qu'un des partisans les plus fidèles de l'Em-
pereur a pu s'écrier en apprenant la nouvelle :
« Voilà un gouvernement de 1er avril. »
Ne croyez pas cependant que la caricature, en
nce d événements aussi graves, cesse d'agiter les grelots de la Folie.
.Va seulement élargir son cadre, et se mettre à nouveau au service des
ns Politiques. Pendant dix ans, il ne lui a pas été permis de toucher
la a cneveux plats, » celui-là même qu'elle avait accusé de jeter de

Poudre aux yeux au moment du Consulat, et qu'elle avait vainement
j ue caricaturer les premières années de l'Empire1.

' Une '

elles dL. ,"1,^ress;inte caricature représente le Premier Consul avec une tache sur l'une des man-
on habit, tache sur laquelle se lit : Le 15 vendémiaire. Le Premier Consul offre un petit
loading ...