Grand-Carteret, John  
Les moeurs et la caricature en France — Paris, 1888

Seite: 243
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grand_carteret1888/0277
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
Facsimile
Fig. 138. — Croquis inédits de Grandville, sur un album au peintre Dantan.

CHAPITRE X

LES MAITRES DE LA CARICATURE MODERNE
(1829-1 8 48)

Daumier, peintre-caricaturiste. — De la légende dans l'œuvre de Daumier. — Les Robert-Macaire ;
véritable portée de ce personnage. — L'œuvre personnel à Daumier : la physionomie, la
pensée. — Différentes suites. — Caricatures sur les juges et les avocats. — Charges sur
l'histoire ancienne; le respect du classicisme sous le premier Empire et la Restauration.—
L'humanité vue par Daumier.

Gavarni faiseur d'épigrammes illustrées. — De la légende et du mouvement chez Gavarni.
— De l'esprit de philosophie et de scepticisme. — Gavarni illustrateur de livres. — Gavarni
caricaturiste politique.

Grandville, caricaturiste-rêveur. — Le voyage de l'éternité, danse des Morts moderne. —■
« Les métamorphoses du jour » et •< Les scènes de la vie des animaux. » — Sa collaboration au
Magasin pittoresque : figures géométriques, études de perspective et de raccourcis. — Fantaisies
de toutes sortes : la musique animée.

Cham, ses premiers albums. — L'influence de Tôpffer. — Sa collaboration au Musée Philipon,
puis au Charivari. — Les revues comiques et l'actualité illustrée. — E. de Beaumont et ses
études de lorettes. — Traviès. — Trimolet et l'influence anglaise.

I

n pourrait croire que tout a été dit sur Dau-
mier, Gavarni, Grandville, tant abondent sur
ces brillants représentants de la caricature fran-
çaise, livres, plaquettes, articles de revues Et,
de fait, Champfleury, les de Goncourt, Charles
Blanc, sont trois historiographes après lesquels

on éprouve certaine crainte à aborder semblable sujet et semblables per-
sonnalités.

1 Ce chapitre contient plusieurs caricatures entièrement inédites de Grandville. Pour Daumier
'1 ne fallait pas songer à pareille bonne fortune, et quant aux Gavarni inédits qui ont passé
en 1884 à l'hôtel des Ventes (aquarelles de la collection Hetzel), ils ne peuvent être reproduits.
loading ...