Novensia: Studia i Materiały — 15.2004

Seite: 73
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/novensia2004/0075
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Ioana Bogdan
Bucarest

A PROPOS DE RJPA HISTR1

Cette reunion savante au bord du Danube me semble etre la meilleure occasion
pour debattre l’hypothese1 que je soutiens depuis un quart de siecle, a savoire
que deja apres la campagne de Licinius Crassus le territoire entre Haemus et
Histrum est devenu possession romaine organise militairement comme praefectura
ripae2 (Histri) DanuviP (fig. 1). Cette forme d’organisation militaire et administra-
tive perdurera jusqu’a l’epoque de Domitien (Annexe).
L’oppinion generale reste pourtant fidele aux hypothese elabores lors’que les
dates objectives ont ete moins nombreuses et explicites.
On accepte pour l’epoque d’Auguste l’existence postulee sans aucune preuve
d’une praefectura orae maritimae4 s’etendant sur les villes grecques et leurs
territoires; on considere que 1’interieur de Dobrudja et les terres au nord des
Balkans ont ete atribuees au royaume des Odryses.5 Les hypotheses traditionelles
admettent l’existence d’une ripa Thraciae organisee a peine apres la transforma-
tion du royaume thrace en province.
Dans les derniers decenie la manque de toute decouvert conęemant la
prefecture du litoral rend Γhypothese caduque. En se multipliant les inscriptions6
qui prouvent les actions d’une prefectus ripae (Histri) Danuvii7 est resentie comme
inadequat par rapport a 1’unanime acceptee cession des territoires occupees par
Licinius Crassus, aux rois thraces.8
L’erreur surgit de la confusion cree par le manque d’une definition des notions
exactes de ce que signifie le territoire dans lequel vivaient les souches thrace et
de ce qu’ etaient les bomes du royaume thrace.9
Les sources antiques ne permettent point d’affirmer Γextension des royaumes
thraces au-dela des monts Haemus. Le deroulement de la revoke des Thraces
relate par Tacite10 vient de confirmer cette assertion. En qualite des rois amici et
socii intra fines imperii les rois thraces ont eu des obligations militaires11 et leurs
contributions au cours des querres de Pannonie ou avec les Geto-daces12 ont fait
le suget de l’interet des auteurs antiques.
loading ...