Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Payer, Jean-Baptiste
Traité d'organogénie comparée de la fleur (Band 1): Texte — 1857

Seite: 550
Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/payer1857bd1/0564
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
ORDRE DES HYDROPHYLLEES.

Les Hydrophyllécs ressemblent beaucoup aux Borraginées, et Adanson,
dans ses Familles des Plantes, les avait réunies. Elles ont, comme elles,
une fleur régulière, composée d'un calice quinquepartite, d'une corolle
gamopétale à cinq lobes plus ou moins prononcés, de cinq élamines alter-
nes et d'un pistil surmonté de deux stigmates. Mais l'ovaire est très diffé-
rent! Au lieu de deux loges biovulées partagées chacune par une fausse
cloison en deux compartiments uni-ovulés et formant un ovaire gynoba-
sique à quatre bosses, l'ovaire des Hydrophyllées ne présente jamais que
deux loges, le plus souvent renfermant un grand nombre d'ovules.

J'ai étudié au point de vue de l'organogénie florale le Cosmanlhus fim-
bïifttus, le Nemophila phacelioides, VEutocaviscida; la structure dcl'ovaire
de ces différentes plantes présente d'assez grandes variations.

Inflorescence. Calice. L'inflorescence du Cosmanthus fimbriatus , du
Nemophila phacelioides est une cyme uniparc scorpioide. Le calice se
compose de cinq sépales qui apparaissent successivement dans l'ordre
quinconcial. Libres à l'origine, ils deviennent plus lard connés à leur base
et forment un calice gamosépale.

Corolle. Androcée. Les pétales sont au nombre de cinq et alternent avec
les sépales; ils naissent tous à la fois. Libres à l'origine, ilsdeviennent aussi
connés à leur base et forment une corolle gamopétale dont la prélloraison
est convolutive. Il y a loujours cinqétamines àl'androcée, et ces cinq éla-
mines, alternes avec les pétales, apparaissent toutes en même temps. Com-
plètement indépendantes d'abord delà corolle, elles devienncnl connées
plus tard avec elle et semblent insérées sur son tube. Chacune d'elles, du
reste, se compose d'un filet et d'une anthère biloculairc, inlrorse, dont la
déliisccncc s'opère par deux fentes longitudinales.

Pistil. Lorsque les étamines sont nées, on voit poindre sur le réceptacle
deux bourrelets semi-lunaires dont les extrémités, dirigées les unes vers
les autres, se touchent. Ces deux bourrelets sont les rudiments du pistil;
loading ...