Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/​61

Seite: 107
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0121
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Le 10 de ce muis je partis de Batna, et j'arrivai le
soir même au village de Bouzina (en chawiya Lbaou
Nounzer) sans avoir rencontré le moindre document épi-
graphique.

Le 17 au matin, en sortant de Bouzina, je rencontrai
les restes d'un petit établissement romain, sur une élé-
vation à droite de la route ; en parcourant les ruines je
trouvai une pierre tumulairc affectant la forme d'un coffre
bombé. A l'une des extrémités de la pierre, je lus l'ins-
cription suivante :

N° 1.

O P LO
iPMACED
ONISVSA^
XXXCVPVLA
FACTAFRATRES

IPSIVS

Hauteur moyenne des lettres 0m047

Cette inscription a été publiée par M. le capitaine Payen
dans \%Annuaire de 1856-57, page 46, et reproduite par
M. Léon Renier dans les Inscriptions Rom. de l'Algérie,
n° 4094.

A partir de ce moment, je ne remarquai plus une
seule inscription jusqu'à Mena'a En arrivant à cette

petite ville, j'aperçus près d'un de ces murs primitifs
dont les Chawiya entourent leurs champs, un fragment
d'une pierre tumulaire plate. Voici la partie de la légende
qui reste :
loading ...