Antonini, Annibale
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 352
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0386
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile

la laine FL 10. par quintal plus que Tan-
née pallee, & même toutes les couleurs s'é-
tant extrêmement renchéris, je me trouve
tout-à-iait dans l'impudlance de vous accor-
der les Bas au même prix des années pas-
lees. Celi à vous donc d'y pender, & de
voir s'il vous convient de les accepter au
prix d'un Florin de lurplus par douzaine, &
même irauc de tous dépens. En attendant
je vous prie d'être perluadé , que je ne trai-
te pas avec vous diiieremmeut des autres
amis, mais que la néceiüté m'obligé à aug-
menter le prix des marchandiles, en vous
alsûrant que non obdantcela je ne me dat-
te pas d'en tirer grand pront. Je vous prie
donc d'une prompte & précile réponle ,
alan que je puiûe me mettre en état de vous
bienlêrvir, & de vous iaire connoitre que
je luis.

LXV.
^pAns chères vôtres , je vous donne l'a-
^ vis , que hier matin lont arrivés à la
Douane de Strasbourg les deux barils de
Cochenille d'Espagne, & comme mon ami
m'écrit, qu'ils lont très-bien conditionnés ,
je suis dispole de vous la paier, ou eu ar-
gent comptant, ou en Lettres de Change
pour Vende, ou pour Vienne, comme d
vous conviendra le mieux. Mais je dois
vous marquer, que les Péages dans toute
loading ...