Ars: časopis Ústavu Dejín Umenia Slovenskej Akadémie Vied — 1.1967

Page: 81
DOI issue: DOI article: DOI article: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ars1967/0243
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
transformée chez le maître de Levoča dans
un geste conscient d’adoration de l’Enfant. La
main de l’artiste de Levoča a apporté des change-
ments apparemment minimes qui consistent en un
déplacement des accents formels, en un nuance-
ment subtil d’une autre tonation spirituelle. Il
a suffi d’entrelacer fortement deux mains qui n’ont
plus la force de s’élever dans un geste de prière
pour obtenir un effet d’expression vitale, consciente
d’adoration. Il a suffi de relever un peu plus haut
la tête de Marie pour maîtriser la mortelle lassitude
de Marie de Cracovie. Ces accents minimes, mais
importants étaient assurément le résultat de la
perspicacité de l’artiste, de sa capacité grâce à
laquelle il a évité de perturber l’équilibre de la
masse à sculpter. Seul un grand talent pouvait
se permettre de „corriger“ la figure de Marie
mourante de Stosz sans provoquer une quelconque
dissonance. Il fallait beaucoup de courage pour
aborder un motif identique et adopter la compo-
sition qu’a appliquée Stosz dans son chef-d’œuvre

7.9. Marie du retable de Notre Dame à Cracovie.



20. La Dormition de Marie. Fragment du retable de Notre
Dame à Cracovie.

et partant du style et de la composition de Stosz,
arriver à de nouveaux résultats artistiques parfaits.
Certaines analogies rattachent le groupe de Betleem
avec ce que l’on appelle le projet „cracovien“
du retable de Bamberg de Stosz.35 Il est possible
que la disposition de Marie de la chapelle des
Csáky, côté droit tourné vers le spectateur et non
côté gauche comme dans la figure cracovienne,
avait été inspiré par le projet de Bamberg. Le seul
fait que Stosz se soit servi dans ce projet préci-
sément de la scène de Noël de la disposition des
mains de Marie du retable de Cracovie, permet
de supposer que Paul ait pu puiser ici justement
son inspiration en abordant un thème analogue

81
loading ...