L' art: revue hebdomadaire illustrée — 4.1878 (Teil 1)

Page: 129
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1878_1/0163
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES PORTRAITS DE DIDEROT. 129

Voltaire, dessinée en 1781 d'après nature par Duché, gravée par Née, où son portrait est placé
entre ceux du prince de Conti et de la marquise de Villette.

Les originaux des profils dessinés par C. N. Cochin et par Aubry ne nous sont point parvenus,
mais les gravures de L. J. Cathelin et de Dupréel ne sont pas rares. Elles forment, avec un
médaillon gravé à l'eau-forte par Denon, la série des portraits véritablement contemporains. Sur
cette planche de Denon où figurent aussi le profil du cardinal de Bernis, celui d'un jeune homme

Statuette de Diderot.
Dessin de Charles Valton, d'après son plâtre.

et celui d'une femme à peine esquissé, Diderot porte le jabot et la perruque à catogan. D'après
une note de Denon que M. de la Fizelière a pu consulter, ce croquis aurait été fait ad vivum à
Saint-Pétersbourg lorsqu'il était secrétaire d'ambassade. Sans une affirmation aussi précise, on
pourrait croire à une erreur d'attribution, car le maigre profil et la bouche pincée du personnage
rappellent beaucoup plus d'Alembert que Diderot.

Depuis la niort de ce dernier jusqu'à nos jours, les estampes qui le représentent n'ont plus la
valeur historique à laquelle elles devraient pour la plupart leur seul mérite. Ce sont les suivantes :

Tome XII. 17
loading ...