L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 2)

Page: 112
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_2/0131
License: Free access  - all rights reserved Use / Order

0.5
1 cm
facsimile
Frise tirée des Tapisseries du Roi,
représentant les quatre Éléments et les quatre Saisons. MDCCXX.

ART MUSICAL

ACADEMIE NATIONALE DE MUSIQUE : FRANÇOISE DE RIMINI

Opéra en quatre actes, avec prologue et épilogue, poème de MM. Jules Barrier et Michel Carré, musique de M. Ambroise Thomas.

'opéra moderne est le produit artis-
tique le plus complexe que connaisse
notre civilisation. La nécessité d'inté-
resser à la fois l'oreille, l'esprit et les
yeux par la musique, par le drame, par
la mise en scène et le décor, l'accrois-
sement constant du domaine musical,
la complication où est parvenu de nos
jours le style harmonique, les mille
détails de l'instrumentation, l'habitude
prise depuis Meyerbeer d'écrire des ouvrages qui commencent
^ à sept heures et demie pour ne finir qu'à minuit, tant d'élé-
| ■ ments divers mis en jeu pour unir « cent plaisirs en un
: . plaisir unique » font de l'opéra actuel une vaste et imposante
machine dont la première vue impose le respect. Les abonnés
de notre premier théâtre, habitués à regarder de près cette chose
énorme par les proportions, et dont pourtant le détail est infini,
soupçonnant le travail qu'elle a coûté, le labeur du compositeur,
les peines multiples prises par les artistes qui lui servent d'auxiliaires, l'argent qu'il a fallu
débourser, ne demandent pas mieux que d'examiner et d'écouter plusieurs fois l'œuvre qu'on leur
soumet. Trop blasés pour crier au miracle, ils se gardent aussi d'émettre des jugements trop
défavorables. Ils se rappellent que leurs pères ont sifflé Guillaume Tell, et devant les nouveautés
se tiennent clans une attitude de réserve polie, apanage des gens bien élevés. Qui leur assure
que tel opéra, à la première audition duquel ils ont peine à démêler leurs impressions, n'est pas
destiné à passer au rang des chefs-d'œuvre ?

Donc, à moins d'une de ces scènes à grand effet et qui risquent de passer pour brutalité
auprès des délicats, mais enlèvent le public, à moins d'une interprétation exceptionnellement
loading ...