Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

L' art: revue hebdomadaire illustrée — 15.1889 (Teil 1)

DOI issue: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.25867#0017

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
CDLXXVIII

LES ALBUMS DE LA LIBRAIRIE PLON

Les albums de dessins humoristiques forment un genre
qui, dans notre siècle, a été particulièrement affectionné
par le public. On sait quel prodigieux succès ont obtenu
ces albums de Tôppfer qui eurent, à l'origine, le privilège
de dérider le vieux Goethe. Il serait intéressant de suivre,
en ce genre attrayant, l’évolution de la fantaisie et de l'art
moderne.

Rien, par exemple, de plus caractéristique, au point de
vue des goûts contemporains, que le nouvel album de
Caran-d’Ache : les Courses dans l'antiquité b Bien en-
tendu, M. Caran-d’Ache n’a nullement, dans cette nou-
velle et très plaisante série, tenté de rivaliser avec l’archéo-
logie de MM. Heuzey et Perrot. Son antiquité est toute
moderne. Sous le casque et la chlamyde, il nous fait re-
connaître les types que nous sommes habitués à rencon-
trer dans les allées des Poteaux et des Acacias. Qu’on
s’imagine les Parisiens et les Parisiennes les plus en vue,
affublés, pour un jour de Grand Prix, des costumes et des
accessoires de la Belle Hélène, et l’on aura l’œuvre nou-
velle de M. Caran-d Ache, dont la verve est constamment
brillante et le crayon toujours léger.

Fort spirituel aussi est l’album de M. B. de Monvel;
il se compose de fables choisies de La Fontaine 1 2, illus-
trées avec toutes les ressources d’une imagination très
riche. Tout a été dit sur La Fontaine. M. Faguet l’a dé-
claré notre plus grand poète, et « le philosophe Joubert »,
comme dit M. Pailleron, soutenait qu’il est l’Homère des
Français. M. de Monvel a traduit pour les yeux, avec
infiniment de grâce et de dextérité, quelques-unes des
meilleures scènes de cette « ample comédie aux cent actes
divers » par laquelle le bonhomme a éclipsé tous les fabu-
listes de l’Asie, de la Grèce et de Rome. Diderot préten-
dait que tel de ses dialogues n’était pas bon à lire pour les

1. Caran-d’Ache, les Courses dans l’antiquité. Paris, Librairie
. Plon; E. Plon, Nourrit et Cio, imprimeurs-éditeurs, io, rue Garancière.

2. La fontaine, Fables choisies pour les enfants et illustrées par

M. B. de Monvel. Mêmes éditeurs.

enfants, et il ajoutait, « ni pour les grandes personnes ».
Les enfants et les grandes personnes peuvent au contraire
feuilleter avec plaisir et profit l’album de M. de Monvel,
d’un goût si lin et d’un art si ingénieux.

Quanta la Tentation de saint Antoine', de M. Henri
Rivière, c’est, en quelque sorte, une féerie, une fantasma-
gorie éblouissante, une interprétation neuve, hardie et
subtile de cette légende merveilleuse qui inspira à Flau-
bert un de ses livres les plus étranges.

Il nous faut du nouveau, n’en fût-il plus au monde,

pourrait-on dire en modifiant légèrement un vers célèbre,
ainsi que le firent MM. Meilhac et Halévy. Eh bien ! avec
cette Tentation de saint Antoine, les gens les plus avides
de nouveautés sont assurés de goûter des sensations
étranges et inattendues.

Les mondains d’aujourd’hui ne sont jamais plus satis-
faits que lorsque l’on dit, à leur sujet, qu’ils sont très
sportifs, qu’ils aiment tous les plaisirs de cet ordre, à
commencer par le cheval et l’épée pour finir par le croc-
kett et le tennis. Entre les différents genres de sport, la
chasse à courre occupe l’un des premiers rangs, et c’est
elle que devrait mettre à la place d’honneur le moderne qui
referait les Halieutiques et cynégétiques de l’écrivain
antique. L’album de M. Crafty : la Chasse à courre3,
réjouira les initiés par les observations exactes et fines
dont il abonde, autant que par la haute allure et l’extrême
élégance de ses nombreux croquis. Chevaux et chiens,
valets de meute et d’écurie, châtelaines en habit rouge,
gentlemen, officiers, sans oublier les « bons villageois »
qui regardent passer la chasse, vous trouveriez là des élé-
ments complets d’illustration pour telle ou telle des
piquantes nouvelles de Gyp.

C'est encore au genre humouristique qu’appartient le
très remarquable album de Mars. Aux Rives d’or3, tel est

1. La Tentation de saint Antoine, par Henri Rivière. Mêmes
éditeurs.

2. La Chasse à courre, notes et croquis, par Crafty. Mêmes
éditeurs.

3. Aux Rives d’or : le Littoral méditerranéen de Marseille à
Gcnes, par Mars. Mêmes éditeurs.

\
 
Annotationen