L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,1.1900/​1901

Seite: 205
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1900_1901/0237
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
FEVRIER 1901


non nPROF. NOVAK ET SA CLASSE
(ÉCOLE DES ARTS DÉC. DE PRAGUE)
De même, pour ne créer aucune confusion,
s'empressèrent-ils de délaisser les motifs tombés
dans le domaine public pour demander à des
artistes modernes et très avertis les modèles
qui pouvaient redonner du lustre à leur art. Et
l'émulation aidant, devant les sacrifices inces-
sants consentis par les maisons plus spéciale-
ment vouées à la vulgarisation des beaux mo-
dèles à très bon marché, les orfèvres ne conser-
vèrent plus à l'action mécanique que son rôle
préparatoire, si important, reprenant par le
finissage la tradition des anciennes orfèvreries
qui, elles, correspondaient bien à leurs tendances

BAGUIERS EN CUIVRE REPOUSSÉ
luxeuses, quoique le temps fût moins tranché
comme style d'époque : l'enchaînement étant
plus prolongé. Pour obéir à cette recherche,
nous groupons un certain nombre de pièces
venant de maisons et de personnalités diffé-
rentes, mais marquant à notre avis d'un carac-
tère typique cette renaissance de l'orfèvrerie.
Si ce mot de renaissance semble ambitieux, que
l'on se contente de croire simplement que l'or-
fevrerie est revenue rationnellement aux sources
logiques de son inépuisable tradition.
Quand une maison aussi assise que la
Société Christofle donne à la présentation


BAGUIER (BRONZE CISELÉ) BAGUIER (CUIVRE REPOUSSÉ)
PROF. NOVAK ET SA CLASSE (ECOLE DES ARTS DÉC. DE PRAGUE)

26

205
loading ...