L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,2.1901

Seite: 126
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901/0149
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF

se!!e, ëclatants aiHeurs, se manifestent ici surtout
par !e tassement des idées. On s'est recueiHi,
on a compris qu'on faisait fausse route en s'en-
gageant dans la voie d'extravagances qui, nées
hors de France, menaçaient de prendre une
place encombrante. Le triage du bon et du
mauvais s'est à peu près opéré; on commence
à voir ce qu'i! faut prendre et laisser dans les
propositions de ces dix ans. C'est beaucoup;
mais cela satisfait l'observateur plutôt que cela
ne frappe le public
Dans 1a décoration plane comme dans les
formes solides, on ne rencontre plus que rare-
ment ces combinaisons de lignes tourmentées
connues sous les sobriquets de (( nouille )), (( ver
solitaire )), (( haricot )), (( crochet )), et qui consti-
tuaient aux yeux des gens mal avertis (( l'art
nouveau)). Dans le meuble, on nous rend ia
joie des formes simples et naturelles. Dans 1a
décoration murale, on laisse à leurs théories
les proscripteurs de l'élément Horal, à leurs
romances les sentimentaux suivant lesquels
l'amour de 1a nature voudrait que nous fussions
perpétuellement en extase devant une feuille
de marronnier. On se rend compte de ceci,
que 1a nature peut seule fournir 1e charme,


G. SERRURIER TOILETTE

l'élégance, 1a variété des sujets de décoration ;
que cependant 1a fonction du décor n'est pas
d'exciter en nous des émotions précises, mais
de donner au milieu un caractère s'accordant à
celuide l'hommequi doity vivre,sans contraindre
sa pensée à l'arrêt devant l'image d'une réalité
concrète, sans 1a forcer à se faire objective à
Hheure où 1e refuge du subjectif l'attend. Et de
là, l'on arrive à des compositions murales
saines dans leur principe et répondant réellement
au but décoratif. Malheureusement, si ces compo-
sitions, au Salon, sont généralement agréables
et élégantes, il en est peu qui révèlent une forte
originalité et dépassent 1e niveau d'une honnête
moyenne.
A 1a Sociëté Nationale des Artistes, un
côté de la salle affectée à 1a section d'architec-
ture est divisé en boxes par des cloisons. Ceci
permet à chaque artiste exposant de présenter
aux visiteurs un simulacre de l'ensemble des
meubles et de 1a dëcoration murale. Souhaitons
que cet usage devienne général. Le meuble et
1a décoration rnurale ne doivent être conçus
ni présentés isolément: 1a conception de l'un
indépendamment de l'autre est une source
d'erreurs constantes. Un vase, une statuette,
un bibelot en métal sont chacun un petit monde
sans rapports directs avec le reste de l'univers,
c'est-à-dire de l'intérieur où 1e caprice du
maître les a placés. Le meubte et 1a décoration
murale sont, au contraire, les deux composantes
indissolubles de l'ensemble. Pour faire l'un, il
faut savoir ce que sera l'autre. Aux expositions,
l'artiste du meuble et l'artiste du mur devraient
s'associer et travailler de concert.
Passant à la revue des œuvres exposées,
nous rencontrons d'abord l'important envoi de
M. Benouvilie. Les travaux de M. Benouville
ont toujours eu 1a sympathie de cette revue,
parce qu'ils s'efforcent d'être
d'accord avec ce principe juste, que 1a marche
de l'art ne peut être séparée des progrès de 1a
science et de 1a transformation sociale. C'est à
M. Benouville que revient l'honneur d'avoir osé
1e premier apposer une pancarte avec les
mots: (( Meubles faits entièrement à 1a machine ))
sur un ënvoi au Salon; et cela n'était pas une
audace vulgaire. Cet hommage rendu, il m'est
permis de faire ressortir 1a grosse erreur de
M. Benouviile cette année. Dans son ensemble,
des meubles se détachent sur des murs abso-
lument nus, et ce sont ces meubles qui portent
les décorations : décorations Horales peintes
par places, applicationsen cuivre surabondantes

126
loading ...