L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,1.1901/​1902

Seite: 10
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901_1902/0022
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF

Je suis d'autant plus ma] disposé à ['égard
de ce fâcheux adjectif de wo&rMg que son dé-
rivé WMaD'MAwg tend à devenir de p)us en p]us
synonyme de Combien je le démon-
trerais aisément si j'avais à parler de tous les
bijoux à la mode aujourd'hui, et non des seuls
joyaux de M. Georges Fouquet — auxquels je
n'arriverai pas encore tout de suite. Tous les
impuissants, toutes les cervelles creuses et
paresseuses qui vivent en parasites de l'art
comme le phylloxéra vit en parasite de la vigne,
tous les incapables condamnés au silence et à
l'obscurité perpétuels guettaient depuis long-
temps une occasion de s'enrôler sous quelque
bannière. La trouvaille du « modem-style » leur
est venue à ce point : en avons-nous vu, en
ces dernières années, des sous-Lalique, des
sous-Belleville et des sous-deFeure? Grâce à
eux, un esprit d'imitation, bête et maladroit,
s'est emparé du bijou, comme du cuir d'art,
comme du meuble, etc.; grâce à eux aussi, de
belles idées ont été arrêtées en chemin et tra-
vesties à tel point que le public pétri de bon

sens, mais mal renseigné, se demande encore
aujourd'hui s'il doit regretter les platitudes
d'hier ou souhaiter les progrès de demain.
Il sera donc nécessaire que l'on trouve
autre chose que le mot pour caracté-
riser l'art de ce temps, puisque l'on attache tant
d'importance à le caractériser par un adjectif.
Nos artistes — les vrais — sont surtout pas-
sionnés, si j'en juge par maints exemples, de
raison, de logique et de simplicité. Rien n'est
moins moderne que ces trois choses-là. Devant
l'inutilité de leur trouver de nouveaux noms, ne
serait-il pas sage d'en revenir, une fois pour
toutes, et définitivement, à l'Æ^ sans épithète?
On me pardonnera cette longue digression
qui n'aurait eu que faire ici, sans l'avantage
qu'elle aura peut-être de mettre mieux en relief
la si nerveuse et personnelle originalité des bi-
joux de M. Georges Fouquet. De toutes les
branches de l'art contemporain, la bijouterie est
celle dont l'évolution est la plus avancée et peut-


GEORGES FOUQUET PLAQUE DE CORSAGE (ALGUES)

IO
loading ...