L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 258
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0290
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF


C. ALDIN (Liberty et C°., èd. )

LA MÈRE L'OtE (FRISE)

compositions qui, maigre leur simpiicité,
révèlent pourtant la compréhension d'un
artiste.
Que chacun fasse appei à ses souvenirs

d'enfance : que de figures plaisantes ou terri-
fiantes n'avons-nous pas tous découvert dans
les dessins des tentures, des rideaux, des
tapis. Nous les retrouvions tous les jours


C. ALDIN (Liberty et Co., 6d.)

FRISE

familièrement, nous vivions dans leur société,
nous établissions même toutes leurs histoires
et leurs rapports ; chacune avait son nom
et son caractère. L'enfant ne demande donc
qu'à être aidé dans les histoires qu'il se
raconte à lui-même : les personnages de ses

perpétuels entretiens intérieurs, ceux à qui
il dit amicalement bonjour à son réveil,
avec lesquels il s'endort, voilà ce que le
décorateur doit placer autour de lui.
Par suite, au lieu de disséminer sur les
murs une abondance de cadres divers, l'idée


C. ALDIN (Liberty et C°„ éd.)

258

LA MÈRE POULE (FRISE)
loading ...