L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 279
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0315
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung

0.5
1 cm
facsimile
OCTOBRE 1902

de serpents enroulés pour former les anses,
où Ton retrouve un souvenir de certains
pots à pharmacie des anciens ateliers. Le
décor végétal qui se poursuit sur la panse,
tout en usant d'éléments nouveaux, nous
rend le caractère des décorations à feuilles
enroulées. La composition des carreaux de
revêtement, où l'on sent à la fois le goût
vif pour le motif naturel et l'esprit de combi-
naison, rentre bien
aussi dans le senti-
ment général de l'art
italien. Il en est en-
core de même de ce
plat, entièrement cou-
vert d'interprétations
ornementales du chry-
santhème.
A côté de cela, il
serait naturellement
bien difficile aujour-
d'hui de ne pas regar-
der à droite et à
gauche ce qui se passe
en dehors de chez
nous. Aussi ne faut-il
pas s'étonner de re-
trouver sur certaines
pièces comme un reflet
des céramiques da-
noises, allemandes ou
autres. N'en est-il pas
de même dans notre
pays, et le désir d'en-';
richir les ressources L'ART DE LA CÉRAMIQUE
que l'on possède ne
porte-t-il pas les chercheurs à tirer personnel-
lement parti, à titre d'essai, des directions di-
verses qu'ils voient indiquées de côté ou d'autre?
Pour sa part, l'Ar? dô /u a
pris très vite une grande influence. Le succès
fut tout de suite très vif à l'étranger, dans
les expositions où hgura l'Ar? de /u Céra-
à Paris, en iqoo, la fabrique obtint
le seul diplôme d'honneur, en face de mai-
sons solidement assises sur de vieux noms.
Les compatriotes commencèrent donc à ne
plus traiter en frondeur aventureux ce jeune
confrère qui prétendait produire de nouveaux
modèles en face de ceux classés dans les
musées: on peut dire que c'est à l'Ar; de
la Céra77L<?Me, ou plus personnellement au
comte V. Giustiniani et aux jeunes artistes
qui Pentourent que l'on doit le réveil de la

céramique italienne, peut-être même celui
des arts appliqués italiens dans leur ensemble,
car l'Æd de /a C<Tn772f(?ae date de iSqy, et
les autres groupements ou efforts divers ne
se manifestèrent que plusieurs années après.
Nous avons vu que l'ÆnzfL'n de
Bologne avait entrepris pour des classes dif-
férentes de l'art industriel ce que l'ûLd de /a
Cérn772z<yae avait fait pour la faïence décorée.

Lvne72ce.y
En des domaines si divers qu'elle a courageu-
sement abordés, la réussite n'est pas toujours
égale ; nous avons pu cependant montrer le
mois dernier plusieurs ouvrages de sculpture,
de menuiserie ou de ferronnerie qui gardent
de la force et de la sobriété architecturales,
tout en donnant au traitement des détails
décoratifs un ingénieux agrément.
Plusieurs autres menus travaux de l'Æ-
772z7z'u Æis'méritent encore d'attirer l'attention;
et parmi eux, ces ouvrages qui peuvent jus-
tement entrer dans la catégorie des A.7dy dg
lu y<2772772g, soit qu'ils aient été exécutés par
elle, soit qu'on les ait conçus pour son
embellissement.
En particulier, l'Æmzdm dT-y s'est appli-
quée à entretenir chez les femmes bolonaises
la pratique de la broderie, en leur four-


3/9
loading ...