L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 4,2.1902

Seite: 377
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1902/0423
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DECEMBRE f90^

foncé, présentent également un dessin
très schématique, mais l'ensemble de
cette étoffe soyeuse est très agréable à
l'œil. Un motif plus compliqué se
développe sur le vert mousse d'un troi-
sième modèle, dont tous les détails
conservent des nuances de la même
couleur. Les troncs et les racines des
arbres qui s'y entrelacent semblent se
pencher sous une légère brise et nous
laissent une impression gracieuse et
poétique.
Les deux étoffes que nous fournit
M. Félix Aubert sont d'un caractère
très différent : l'une, tel un pommier
au printemps, est presque entièrement
revêtue de heurs dont la forme très
simple donne son caractère à l'ensemble ;
l'autre, sur un fond de satin jaune sau-
monné très riche, présente des branches
de roses, dont chacune, soigneusement
travaillée et de forme hiératique, com-
munique à l'étoffe une note rigide et
solennelle sans en compromettre la
grâce.
Un entrelacs très compliqué de
feuiHes de vigne vierge et de jonquilles
s'étale en relief de velours vieil or sur
fond bleu paon dans un des modèles
de la maison Cornille frères; des iris
mauves sur fond jaune en composent
un autre. Ailleurs, des touffes d'églan-
tine aux tiges enlacées produisent, sur
un fond cramoisi, un aimable effet;
des feuilles de marronnier et autres
feuillages stylisés de forme se détachent
en vert et en mauve sur un fond beige,
formant un ensemble dont les teintes
très savamment combinées se prêteraient
bien à l'ameublement d'un boudoir. Mais
c'est à un salon de plus grandes dimen-
sions que nous destinerions une autre
étoffe de la même maison: sur un fond
de moire beige vert-rouge se groupent
des bouquets d'iris cramoisi réunis par
des feuilles en vert mousse que viennent
côtoyer des heurs jaunes de nénuphar.
L'étoffe si luxueuse dont le fond
aurore est chargé de branches vertes et
de grappes mauves de glycine, ainsi que
le panneau correspondant, trouverait
dans un hôtel somptueux son vrai cadre
où sa richesse florale serait suffisamment
mise en valeur.


CORNILLE FRÈRES (Dessin de Bohl)


3?7

44
loading ...