L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 5,2.1903

Seite: 189
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1903a/0214
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
A LA MANUFACTURE DES GOBELINS



:


dans la composition, avec son bou-
quet centrai auquei se rattache bien
une bordure de feuiiiages. L'ar-
rangement rappeile pourtant bien
des modèles déjà vus, et les
Heurs y sont trop traitées avec
des effets de tableaux. Le projet
de M. Deiuzenne, formé de géra-
niums, serait d'une meilleure ac-
commodation au décor plan, mais
le manque de cohésion est fâ-
cheux ; les petits bouquets dissé-
minés dans le haut font que le
tout manque de composition et
remplit maladroitement le champ
à occuper. Quant à M. Chevalier,
l'idée de mettre un vase de heurs
pour décorer un dossier de fau-
teuil me paraît tout à fait bizarre
et condamnable.
Partout, peut-on dire, quel-
ques fautes de goût, qui font se
demander s'il ne vaudrait pas
mieux ouvrir ces concours, non
pas seulement aux ouvriers des
Gobelins, mais aussi à des déco-
a augmenté le crédit primitivement accordé rateurs plus artistes qui pourraient apporter
aux récompenses, afin de pouvoir distribuer une bonne part de collaboration,
trois troisièmes primes. Parmi ces lauréats, GusTAVE SouLiER.
c'est M. Gagnot qui montre le plus de suite

DELUZENNE



A. OSBERT
loading ...