L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 5,2.1903

Seite: 224
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1903a/0253
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF

non-valeurs exposées ; le spectateur y est lit-
téralement noyé et il préférerait de beaucoup
un nombre plus restreint et un choix plus
judicieux.
En dehors de l'effort, d'ailleurs partiel,
de mettre mieux en valeur les productions

Le nouveau Salon permettrait ainsi au
spectateur d'embrasser dans une vue d'en-
semble les aspects variés du talent d'un
même artiste et sa compréhension de l'art ;
il le ferait juger d'une façon plus complète
et plus équitable. Le public pénétrerait aussi


M. DETHOMAS


artistiques exposées, nous devons signaler
encore une autre petite innovation : la divi-
sion en peintures, dessins, pastels, aquarelles,
gravures, etc. a été abolie, et tout est accroché
aux murs pêle-mêle. Cette variété ne donne pas
seulement un air plus intime à l'ensemble,
— elle soutient aussi l'attention du visiteur,
dont l'oeil, fatigué par les couleurs, peut se
reposer de temps en temps sur un dessin
ou sur une gravure. Mais il y avait mieux
à faire dans cet ordre d'idées. Pourquoi
le Salon d'automne ne chercherait-il pas à
grouper toutes les productions variées d'un
même artiste, ainsi que les croquis et Es
ébauches préparatoires de scs tableaux?

davantage dans les mystères de la création
artistique. Son éducation y gagnerait beau-
coup, et les connaissances techniques des ar-
tistes s'y enrichiraient également sans nul
doute. De la sorte le Salon d'automne aurait
sa personnalité, son caractère propre, son ori-
ginalité; il ne serait plus une simple réédition
des expositions, chaque jour plus nombreuses,
qui s'organisent un peu partout et dont le
public, même compétent, se lasse de plus en
plus. Il faudrait évidemment, en donnant
ainsi une place très large à chaque artiste,
restreindre beaucoup le nombre des exposants.
La tenue et la cohésion de l'ensemble ne
pourraient qu'y gagner, m le visiteur ne

2 aq
loading ...