L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,2.1904

Seite: 136
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904a/0168
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile

H. SAUVAGE et C. SARAXiN

C/:<?m;';zee 7e /og*e7?2e77t /rrg*?e7;;'%Me
^CM7V7*e7-eüOMMe^

de !a pièce s épanouit et vient mourir
sur la surface du plafond. Sur les parois,
des panneaux avec papiers décotes de frises

venir

forment motifs, concentrant
l'intérêt dans la partie supé-
rieure des pièces. Ce parti pris
de décoration très rationnel se
retrouve d'ailleurs dans tout
l'appartement. Dans l'escalier,
au contraire, l'effet décoratif se
poursuit dans les parties infé-
rieures, d'un côté par la rampe,
floraison grimpante, stylisée
avec goût, de l'autre côté par
des tentures de toile rouge
dont la décoration s'harmonise
avec celle de la rampe.
Quant à la façade, quoique
très simplement étudiée, elle
est très heureusement compo-
sée avec ses deux bow-windows
venant bien caler la composi-
tion générale. Toute d'architec-
ture, très sobre de décoration,
elle produit son impression
artistique surtout par la pureté
des lignes et le souci des
formes. Quelques points déco-
ratifs, dessus de portes ou de
fenêtres en grès céramique,
portes d'entrée principale et de
service en fer et cuivre, vien-
nent jeter une note de gaieté
colorée dans l'ensemble, sans
troubler l'harmonie générale.
EDMOND UHRY,


H. SAUVAGE et C. SARAZIN

Def<3?7 7c 7eC07V7?2072 7e ^<3/077,
7V/C D<2777?*<?77 7 0 7 7;, Pt77*7S
loading ...