L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 8,2.1906

Seite: 75
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1906/0091
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DENTELLES ET BRODERIES AU PAVILLON DE MARSAN


la technique de l'œuvre a été parfaite
Ces dentelles, exécutées à Bayeux, sont en
général des applications sur tulle. M. Aubert
nous semble,
polychromie à
part, être en
plein dans la
voie oh il faut
marcher pour
rénover digne-
ment ce char-
mant art de la
dentelle.
D'autres
tentatives de
renouvelle-
ment, trop peu
nombreuses
mais dont plu-
sieurs sont in-
téressantes,
voisinent avec
celle-là. Ainsi
laaCompagnie
des Indes H, à
côté de volants
en point de
France, plat
ou à nervures
en relief, en
point de rose,
en point d'A-
lençon sur ré-
seaux variés,
dont l'exécu-
tion est par-
faite, mais qui
ne sont que
des copies ou
interpréta-
tions de mo-
dèles anciens,
expose de
beaux échan-
tillons de den-
telle noire oh
quelque nou-
veauté dans R- LALiQUE
le décor a été
cherchée. L'un
d'eux, à motifs d'iris et de fougères,
fut reproduit ici lors de l'exposition du
musée Galbera ; en voici un autre, à
bouquets de coquelicots, dont la bordure

de feuilles est heureusement combinée.
Le dessin a bien moins de valeur ici que
dans les dentelles de M. Aubert, mais

P<37272C<2M &7*oA?7*2(2
il est gracieux, léger comme il convient
au genre Chantilly, et les masses des parties
mates y sont bien réparties. Sur le fond à
grand réseau de brides d'un volant en point

75
loading ...