L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 1.1883

Seite: 172
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1883/0199
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
172

L'ART ORNEMENTAL.

l'ordre toscan, colonnes, corniches, pilastres, fenêtres, portiques, fontai-
nes, tombeaux; du n° 45 au n° 92, l'ordre dorique avec titre orné; du

Ornement, par Dietterlin.

n° 93 au n° 132, l'ordre ionique avec titre orné ; du n° 134 au n° 173, l'or-
dre corinthien avec titre orné.

Ornement, par Dietterlin.

La bibliothèque de Bruxelles possède le volume. Celle de Paris n'en
possède que 140 pièces.

Nous avons dit ce que nous pensions des compositions de Dietterlin
qui sont en réalité très variées et très riches d'ornementation, mais qui
inaugurent la décadence de la renaissance allemands.

PETITE CHRONIQUE

— Parmi les rares sculptures de Puget que possède Marseille, se
trouve l'écusson en marbre qui ornait naguère encore la façade de l'hôtel
de ville. Cet écusson, dont un fragment s'est détaché il y a quelques
mois, a été complètement descellé et transporté dans une des dépendances
du château Borély- pour être, de la part de M. Frétigny, sculpteur,
l'objet d'une intelligente « restitution » qui sera bientôt terminée. L'écusson
est resté deux cent dix ans sur la façade de la mairie et, pendant ces deux
siècles, l'air de la mer a altéré le marbre et détérioré une partie des

Les circonstances dans lesquelles Puget exécuta ce travail sont
fort curieuses et éclairent d'un jour nouveau l'histoire de l'art au
xvii0 siècle.

Il résulte d'une lettre de Puget, en date du 3 janvier 1680, écrite à
Gênes et conservée aux archives municipales, qu'il avait reçu des échevins
de Marseille la commande d'un écusson aux armes du roi. Le 26 janvier
1673, Puget, pour régulariser la convention intervenue entre lui et la ville
de Marseille, promet de tailler, « d'insculpter de sa main, sur la pièce de
marbre blanc qu'il a fait venir de Gênes et qui a onze pans de hauteur
et six de largeur, les armes du roi, environnées de ses deux ordres, avec
la couronne au-dessus, supportées par deux figures angéliques, et de les
rendre parfaites, polies et lustrées; de la mettre dans l'hôtel de ville,
franche de port, et d'assister de ses soins pour la mettre en place sur
le frontispice de l'hôtel de ville du côté du port, le mois d'août prochain,
moyennant la somme de i,5oo livres pour tout. »

Puget présenta plus tard un mémoire aux échevins pour obtenir un
supplément de prix, disant que le marbre employé lui avait coûté

TÊTE de clef du xvii» siècle.

Composition de Lepautre.

1,396 livres, qu'ainsi il n'avait pour sa peine que 104 livres, et offrant, si on
voulait lui céder ces armoiries, de les payer sur-le-champ 6,000 livres.

Ces remontrances ne touchèrent pas le Conseil, qui se contenta d'ap-
prouver la dépense « fort agréablement », comme il est dit dans le texte
des délibérations.

Cet écusson de Puget n'a pas eu seulement à subir les intempéries de
l'air, il a souffert aussi de nos révolutions politiques. Sous la première
république, on respecta les figures qui supportaient les armes du roi, mais
on gratta la couronne et les ordres royaux, et on substitua le bonnet
phrygien aux armes de France gravées dans le champ de l'écu. Le collier
de l'Ordre du Saint-Esprit, très riche de composition et très décoratif, a
été, sous le premier empire, détruit et remplacé par le collier de la Légion-
d'Honneur. La Restauration y plaça de nouveau les fleurs de lis; i83o y
mit la charte.

Aujourd'hui l'écu est vide et on distingue au contour les traces du
cordon mutilé de la Légion d'Honneur; les génies sont assez bien conser-
vés, sauf quelques détériorations et bris dans les détails.

G. Dargenty.

a ^< » T^t1 AlT'C Peinture et de Dessin. — Séances de jour et du
i\\^jJ\LJJZrlVlIL soir. Place de la République. Entrée: 65, rue de Malte.
— Professeurs : MM. Ballavoine, Jean et Emmanuel Benner, Début, Eue.

ornements si délicatement fouillés par le ciseau de l'artiste. A. Guillon, Munier, Protais, etc.

IMPRIMERIE DE L'AET

IMPRESSIONS DE LUXE, LABEURS, JOURNAUX PERIODIQUES ILLUSTRÉS, BROCHURES, CATALOGUES, ETC., ETC.

41, rue de la Victoire, PARIS.

Paris. — Imprimerie de l'Art, J. Rouam, imprimeur-éditeur, 41, rue de la Victoire. Le Gérant : EUGÈNE VÉRON,

1
loading ...