L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 113
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
N" 81. — Deuxième année. ■"i.Vm. 16 Août 1884

DIX CENTIMES Ij E NUMERO

PARIS 33, avenue de l'Opéra. Paraissant tous les Samedis. BRUXELLES : A. N. Lebêgue et G1".

TURIN : Mattirolo Luigi, io, Via Po. Directeur et Rédacteur en Chef : G. DARGENTY NEW-YORK : Brentano Brothers.

Paris etDép. : Un an, 5 fr. — Six mois, 2 fr. 50 on S'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Union postale : Un an, 8 fr. — Sii mois, 4 fr.

mêmes mois. Ainsi, pour ne

Explication des planches : ' ' ■ "^^^^^^^^^^^^^^M pas parler dcs mois qui>

comme juillet ou octobre,
ramènent infailliblement la
moisson et la vendange, dé-
cembre est toujours person-

Eeliure en argentjdoré.

Souvent le voyageur qui ia'yS^^pStoilKm?^,' W^WSÊëïM^S^ëf^/ nifié par une chasse au san-

parcourt l'Allemagne , dit fjj|i||||j^^ glier, et janvier par un festin.

M. Octave Fidière, ne passe IfM^^PI^f^^^M^^j^^jfelÉ^v^s!aSx^^SP^"|t>| Quel peut être l'auteur de

que quelques jours à Munich. lÉBBflpPI^ ces miniatures ?

11 a rarement le temps d'ad- i|hH9§^^|^ Le Livre de prières ne

mirer toutes les richesses que f^^V^^, y ^ contient que d'assez grandes

renferme cette intéressante . J | fftK.l«^f' ^r&BtllBHIllw^ miniatures représentant des

capitale. lllilM SUjctS religieux. Le style de

Irrésistiblement attiré par ^«^HRtPIS§ âSlra^Wml^P '^^"^SWi^W^^r^^^^Ël Memling y est facilement re-

les deux Pinacothèques, la ^■HH^ connaissable. Et si ce n'est

Glyptothèque et le Musée na- IBR paS MemlinS m !es a faites,

tional, cet incomparable en- fl|i§l<™ ' lc'"' auteur s'est assimilé les

semble de merveilles, il visite >ff;j^^^ meilleures qualités du peintre

peu la Bibliothèque, ou ne tiœfâSSsSà %\WÈlt%MWMsl{Mk WÊ^SSSÊÊ9^^ de Bruges.

jette qu'un rapide coup d'oeil /^^R|HBvInf ll^^P'l'^^^M^^^^^OTW^âl Voici le sujet des neuf

sur les précieux manuscrits à ^'^MnRHffiRHI'' alâ®P-^Sw^inîi^^*^S^'l^v\ > Ir^wlÉw^^ll^Kl'flfflM^S! miniatures que contient le

miniatures qu'elle contient. WÊÊW^mm^j^^^^^^^^Ê^^^^^S^Êh^^^MwBb^MSwîBI manuscrit :

En tête de ces merveilles, il 1if|fi Le Christ glorieux;

faut placer les livres de prières xSÈA I^^^Ml^^^^M^W^^^^^^^^^^ wS^^wj^^^Ê^^ L'Adoration des bergers;

dont l'un est attribué à Mem- itllllpl^ L'Annonciation ;

ling, l'autre à Clovio, et le f*T»|til^^^ Le Sacrifice de la messe;

troisième, celui que nous re- ^^M^ÊÊÊÊ f Tll^l^lil^ ' La Nativité;

produisons, à Sinibaldi. PmHw uiffffnl 1 wliP^^ Un ange annonce à des

Le premier, celui qui est wÊtÊÊ^ÊÊ ^^^^^^^Ê^'^^^^^^^^^ÊI^^^^SK^^^sÊi^^ii bergers la venue du Christ;
attribué à Memling, se com- l^^î^î^*''' Ofl Wll^S^P''S^^3^^^^^^^^^^^^^^^^^^^5^E^§fflM^P& L'Adoration des rois ;
pose de deux parties dis- ^^^^^^^^M^^^^t'^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^Ê^^^m Le ^lrist "wrt recueilli
tinctes : i° Calendrier ; 2» Livre Mai»^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^Êjjl^^^^^Êm^^^^ Par Jean et Maric >
de prières. Elles ne -sont, à ^^^^^^^^^^m^^M^^^^M^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ L<1 v'er8e gl°r'etlsc> au
coup sûr, ni des mêmes ar- mfsB '^IÉÊÊkSbÊÂwM^^^^^^^I^^^^^-^- h'^^iii^^^^^^^^^^vSamsi milieu d'un groupe de person-
tistes, m de la même époque. ?aMHBP '^^m^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^S^^^x^S^mTS^SHÊÊÊ' na8esi tenant des banderoles
Si la deuxième partie peut être ^tÊÊK&%ÊÊ0Èl^^ $uv ^es1ue^es sont inscrites ses
attribuée à Memling, dans la béatitudes.
première on sent la main d'un . }'^ÊSkÊS^K(^BfI!BBBmS^^^^^^^^^^^^^^^Ë^^^^^^^ Lne de ces compositions
artiste réaliste, exact et fidèle ' ^^^ÊÊÊÊÊÊÊlf^- rappelle exactement une mi-
observateur de la nature, d'un mÊf^^m^MÊÊ^^^rx^^ , , „ niature sur cuivre, attribuée à
ancêtre des Brouwer et des ^MMIÉjjp|g^ ' Memling, qui se trouve au
Teniers. ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^Sr:..-x.-"::- . CM- musée de Nuremberg. Faut-il
Cette première partie con- x^^^^^^^^^^^^^gj^^^^g^g^^g-;^^^^?^i-x;--^C" ' -" 1-:-"'x ' en conclure que l'œuvre en-
tient douze miniatures repré- " s'-^^i^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^.E WË^ tière soit de lui ? On hésite

sentant les douze mois de --■•...---= .........•- ----- ' ■-- ' • toujours à faire de telles attri-

l'année. Ce sont, pour la plu- butions à un maître dont la

part, de petits paysages avec ReliUrIs en argent dure vie, relativement courte, sem-

des figures d'hommes ou d'à- d" Uwe de Prières> m*né Par A- Sinibaldi. Florence, i485. ble n'avoir pas pu suffire à

nimaux ne dépassant guère • exécuter le nombre consi-
dérable d'ouvrages qu'on met sous sa signature.

i5 millimètres. Remarquons en passant que dans les nombreux calendriers
de cette époque ce sont toujours les mêmes scènes qui caractérisent les

Le deuxième Livre de prières a été fait pour le duc Albert II
loading ...