L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 3.1885

Seite: 20
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1885/0032
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
20

L'ART ORNEMENTAL.

moins deux fois aux Salons annuels de Paris sont seuls invités à y
prendre part.

Les salles destinées à cette Exposition, qui obtiendra certainement
un très grand et légitime succès dans la région, sont parfaitement éclairées

et permettent de placer en évidence les ou-
vrages qui seront envoyés.

Il n'y aura qu'une cimaise et un rang
au-dessus.

Tout en faisant appel aux peintres étran-
gers à la Charente-Inférieure et leur réser-

îMcMMcitt.:*-.

Wfùuop quittât*
œbecunft bcmfere?

prix, il faut être Français ou naturalisé Français, n'avoir pas trente ans
accomplis au ier janvier i885 et n'être pas marié. La seule formalité à
remplir est de se faire inscrire au secrétariat de l'Ecole des Beaux-Arts,
rue Bonaparte.

— Le jury chargé d'examiner les œuvres
présentées au concours pour la statue de
Philippe Lebon, l'inventeur de l'éclairage
au gaz, a décerné le prix à M. Péchiné, élève
de M. Thomas, de l'Institut.

vant une très large part dans cette Trois concurrents s'étaient pré-

Exposition, la Société souhaite par-
ticulièrement de réunir les œuvres
des artistes appartenant à la Sain-
tonge et à l'Aunis par leur naissance
ou leur résidence, et ceux qui ont
reproduit des sites du département
ou fait le portrait de personnes de
la contrée.

L'administration se charge de
la vente des tableaux. Messieurs les
artistes pourront donc indiquer le
prix minimum (dernier prix) qu'ils
demandent de leurs ouvrages.

Il ne sera perçu qu'une remise
de 5 o/o sur le prix fixé.

Le transport des œuvres est en-
tièrement gratuit.

L'Exposition sera ouverte du
25 avril au 3o mai 1885.

Pour tous renseignements com-
plémentaires, s'adresser à M. Pot-
tier, 9 et 14, rue Gaillon, Paris.

— Voici les dates des différentes
épreuves relatives aux concours pour
les prix de Rome :

Architecture. — 10 mars :
premier essai (esquisse de douze
heures); 11 mars : exposition de
huit heures à dix heures et jugement
à midi.

i3 mars : deuxième essai (es-
^.Iff-Çgffltàffllji feâ quisse de vingt-quatre heures);

!D0U6qU!<5me5 14 mars : exPosition de neuf heures

CCltfltnCiîlCttt p^j à onze heures, jugement à midi.

18 mars : entrée en loges.
Peinture. —■ 26 mars : premier
; (fyaie quâî biCU jfej? essa* (esquisse peinte); 27 mars:

fe (cet fcilfCTUCtît ^3 exposition de midi à deux heures;

f

sentes au concours.

Une somme de 19,000 francs est
mise par le comité à la disposition
de l'artiste pour l'exécution de la
statue, qui sera placée en face de
l'Hôtel de ville, à Chaumont, ville
natale de Philippe Lebon.

Le maire de Chaumont vient de
demander à la ville de Paris de par-
ticiper à l'érection de ce monument. Wf/Â l^^*'ntfl)>U# ».

— Afin de permettre aux artistes
qui sont pressés par le Salon de
terminer à loisir les tableaux qu'ils
destinent à la Tombola organisée
pour ériger une statue à Claude Lor-
rain, et aussi afin d'arriver à réunir
un plus grand nombre d'eeuvres, le
Comité a résolu de remettre au com-
mencement de l'automne l'exposi-
tion des lots et la mise en vente des ff^f! ^^M5ÇÎ^°*°| ^
billets.

Annonçons, en même temps,
que M. Aimé'Morot a été choisi pour
remplacer dans le sein du Comité le
peintre alsacien G. Jundt, qui s'est,
on s'en souvient, suicidé l'an dernier.

— La statue de Francis Garnier,
destinée à la ville de Saigon, est
terminée. MM. Thiébaut frères vien-
nent de la fondre dans leurs ateliers
de la rue de Villiers, aux Ternes.
L'œuvre de M. Tony Noèl est fort fncuffregffl
bien venue. Francis Garnier est
représenté debout, dans une attitude 1l2cfï tCl 6cfbmg
de noble simplicité, le visage sou- be'MO0bf^tlbîe
riant de ce sourire fin et aimable |«fueÇommene
qui tempérait agréablement sa gra- «Mj-a

llgfecômeWH ^ mars : jugement à midi. 0rnementtirédes vite mélancolique. ifl^Ste

^fCfCj fcl 3o mars : deuxième essai (es- De sa main gauche il soutient, W (T^Xv^ii'v^sw)

quisse peinte); 3i mars : classement au-dessous de la garde, son epee de

., „ . de Geofroy Tory. ... , ,

des esquisses; icr avril: figure peinte; ■ 5 combat; la droite est posée, sans le

14 avril : exposition des deux moindre geste théâtral, d'une façon

épreuves du deuxième essai, de midi très naturelle, sur une carte de

à deux heures; i5 avril : jugement des deux
^-fij^ * essais pour l'admission en loges.

Fragment de la « Danse des morts » 20 avril : entrée en loges.

des Heures de Si?non Vautre. Sculpture. — 2 avril : premier essai

Paris, i5o2. (esquisse modelée); 3 avril : exposition du

premier essai, de midi à deux heures;
4 avril : jugement du premier essai.

6 avril : deuxième essai (esquisse modelée) ; 7 avril : classement des
esquisses à une heure; 8 avril : figure modelée; 21 avril : exposition des
deux épreuves du deuxième essai, jugement à midi.
29 avril : entrée en loges.

Rappelons que, pour être admis à prendre part aux concours des grands

l'Indo-Chine qui recouvre un socle de
pierre; un repli de la carte porte l'inscrip-
tion : « Ouverture du fleuve Rouge au Fragment de la « Danse des morts »
Commerce ». > des Heures de Simon Vostre.

Paris, l5o2.

— Le Musée de Toul vient de recevoir
de M. le marquis de Pinsoday un médaillier renfermant des monnaies
en argent de Conrad Probus, cinquante-deuxième évêque de Toul (1276-
1296). Ces pièces, fort rares, sont bien conservées; elles sont de petit
module, peu pesantes, présentant à l'endroit un buste épiscopal mitre et,
au revers, une croix assez élégante de formes.

G. Dargenty.

Paris. — Imprimerie de l'Art. E. Ménard et J. Augry, 41, rue de la Victoire.

Le Gérant : EUGÈNE VÉRON.
loading ...