L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 4.1886-1887

Seite: 40
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1886_1887/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile


L'ART ORNEMENTAL.

d'autant la clarté dont le centre est inondé, car les tympans latéraux, ainsi
que le montre notre figure, sont habilement percés de fenêtres hautes et
larges dans la partie supérieure, plus petites dans la partie inférieure.

Ainsi la lumière du jour est répartie suivant un système de dégradation
du sommet à la base, de telle sorte que les parties supérieures semblent
plus élevées encore qu'elles ne le sont réellement. Tous les fonds des grands

tympans, des arcs-doublcaux, des pendentifs et de la coupole étant dorés,
c'est-à-dire composés de petits morceaux de pâte vitrifiée, dorée, revêtue
d'une légère couche de verre, cette énorme surface d'or est faite pour
prendre des tons nacrés, transparents, participant de la lumière elle-même,
tandis que les piliers et les colonnades, dans les parties inférieures, par
suite de la nature des matières employées, ont une puissance et une solidité

de coloration qui fait d'autant plus ressortir l'aspect diaphane des voûtes.

Ces artistes byzantins entendaient donc merveilleusement les grands
effets décoratifs et à ce point de vue l'emportaient sur les Grecs et sur les
Romains, qui n'ont jamais essayé d'atteindre à la hauteur de cette puissante
harmonie de coloristes.

-;---«__-—0-S3—'—----

PETITE CHRONIQUE

— Un Musée municipal des Beaux-Arts, tout à fait distinct du Musée
Carnavalet, est en voie d'organisation par les soins du préfet de la Seine.

Il s'agit de composer des collections formées d'abord des esquisses et
maquettes provenant des concours, ensuite des tableaux et des tapisseries
historiques appartenant à la Ville de Paris. G. Dargenty.

Paris. — Imprimerie de l'Art. E. Ménard et J. Augry, 41, rue de la Victoire.

Le Gérant: EUGÈNE VÉRON.
loading ...