L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 4.1886-1887

Seite: 93
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1886_1887/0102
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
PARIS: J. ROUAM, éditeur, 20, cité d'Antin. DIX CENTIMES LE NUMÉRO PARIS: J. ROliAM, éditeur, 29, cité d'Antin.

LONDRES : Gilbert Wood & G", 175, Strand. Paraissant tous les Samedis. . BRUXELLES : A. N. Lebëguk et C1".

TURIN : Mattirolo Luigi, io, Via Po. Direeteir et Rédietsar en tint : G. DARGENTY - Istace.

Piris et Dép. : Dn m, 5 fr. — Six mois, 2 fr. 50 on s'abonne sans frais dans tous les bureaux de poste Dnion poitile : Du in, 8 fr. — Sii mois, 4 (r.

riqucs ; cette action destructive

EXPLICATION DES PLANCHES 40Sk iêïà f£Ë!K s'exerce sPécialement sur le felds-

path. En France, par exemple, le
granit des environs de Clermont se

Vase en granit oriental gris l II IV lllllf \SH 1\W décompose rapidement tandis que

moucheté de feuille morte. l,iS IJI jlfa?//1ÈËiÈkk 111 illll celui de Normandie est estimé pour

sa solidité. Le granit est employé

Le vase que nous reproduisons, ^ffjl, \ ^^J^^^^^^^^^^^^^fft, /f \f comme pierre de construction et de
tîc forme ovoïde, avec monture en l^^mÊST^ÊÊÈSÊK^^^^^ § S décoration. Il est susceptible d'un
bronze doré, têtes barbues couron- '^ff^^Sh^cy^^SSf^^^ÊÊÊt Su beau poli, et l'étendue de ses massas
nées tle pampres, est de l'époque \w\ W^^Kf^M^^Ï^^^ME^^^p Ml permet d'y tailler des blocs de
Louis XVI. Sa hauteur est de 47 cen- \\\\ ^^MmÊ/ff^MEn^Ê^Êmm ttÈ toutes les dimensions. L'espèce
timètres et sa largeur de 12 centi- ^^^^^&^^AiÈi^^^^Fm IImS d'argile appelée kaolin dont on se
mètres. Il a appartenu à la collection M /^^^^^ÊÊffr^^ IIÈ/ sert pour la fabrication de la por-
San Donato. V™ W^'^ffl S ^^^ff {$B celaine n'est autre chose que le ré-
Le granit est une roche formée \W •ISffl 1 :U sultat de la décomposition de cor-
de grains plus ou moins volumineux |||| $Jfï .v^^^^pj^f ||ff tains granits,
et qui se compose essentiellement

de feldspath pour la moitié au j'/ - '" ■-j \v • M:àaill:r. ôs Dcnatollc.

moins, de quartz et de mica qui sont

agrégés avec plus ou moins de force. /^WM^zjî^.' J>'' , f^P^ffî ^3ffi^^S|^<\ Donato ou Donatello, dit M. Eu-

Lorsque ces trois éléments sont (fl^ÊW^'^ '' ' ''''•^•^^^mmSBSSsSÊÊm St-nc MUntz, naquit à Florence ou

uniformément disséminés dans la mSkC'' ^~ ^^^SSÊBBSm^ÊSm dans les environs entre les années

masse et à peu près de même gros- Cm?1/ ''^ê^^^ffl^^^V^l «382 et 1387, selon toute vraisem-

seur, on a le granit commun, dont NwS^ ' , ^^^-^ï^^^^^^^Sli^^M blance en i386. Son père, Niccolo

la couleur est ordinairement grisâtre, ^ÊM^'^'i'' ■■^■'■'^'"^^^^^^^^^S^^^^^w / . u« Betto Bardi, était cardeur de

jaunâtre ou roussâtre; quand, au ltfr^*\i 5 laine: il s'occupait par-dessus le

contraire, les cristaux de feldspath MliKi^ V ^ " ^^^^^^^^^^^Ê^^£j\ i/r<'',<-'.V marché de politique et il apportait

sont d'un volume plus considérable wfwVfet C'&l^' ' 'S''/' > dans ces ■ luttes toute! l'ardeur d'un

que les autres éléments cristallins, , Italien du xive siècle. Exilé de Flo-

on a le granit porphyroïde. On rence à la suite de la révolte des

donne au granit le nom de pegma- ^^^^^^^^^^m^M^S3BBÊÊS^^i> —- '/ Ciompi, il se réfugia à Pise, en

tite lorsque ses trois éléments consti- /yz/?^^^^^ ' '~- %fr compagnie île son ami Buonaccorso

tutifs forment des espèces d'amas . -' ■■ , ' '^^^^ib.V di Luca Pitti qui nous a conservé le

distincts réunis et accolés les uns , _ /^^^^^^^^^^'- ' ' '*Ê%* récit de ses prouesses. Là encore,

aux autres. On appelle encore granit / • , •'-*-" ' son humeur inquiète lui suscita de

graphique une variété où les cristaux Cfl/r/ " 1 ffi^^!8§$ ■ graves embarras. S'étant pris de

du quartz vus dans certaines direc- ■■■'^^^^^^^^^^■■''■'rl /r*■>^^^T^^^^^^^SBBBSÊêBSs^W'^ querelle avec un de ses compa-

tions offrent l'apparence grossière S/, '.'••'j^É^^'' K ' "/i^AT/7I?'> J^M?«$?-^^^^S^^bS^^!» W~' triotes, membre du parti ennemi, il

de caractères hébraïques. Le granit ' ''■':'i«HBKlL " ^Kii^S^SjKMBÊBSBÊÊ^''/' 'e tua d'un coup asséné sur la tête

renferme quelquefois une petite "^As ' I— ^"■ ~"""| m l^^É^1 "^flli^x et ^"ut I"orcc, en conséquence, de

quantité d'amphibole. La présence ^^^^^^^^^^^^^T^^bk- *^?^Bi^SBBfflÉÊ^t' ' prendre la fuite. 11 trouva un asile

de ce minéral établit un passage * "'^^^^^^^^^^^^^^'y^^S^^Jt B^pr^"^ à Lucques. 11 n'y fut pas longtemps

entre cette roche et la syénite ; aussi '^^^Sf^^^i^^'^&î^^^^^l^^^^^^^ ' en paix. Accusé dans sa patrie d'avoir

cette variété de granit est appelée -<wÇ»^- r ■•■ . - entretenu des intelligences avec le

granit syénitique. Le granit de même comte de Durazzo, lors de l'attaque

que toutes les autres roches primor- Vask kn URA'S1T moucheté de feuille morte. dc cdui.d CQntre Florence> fl fut

diales ne renferme jamais de corps condamné à être traîné sur le lieu
organisés et n'est jamais stratifié, on est donc autorisé à le considérer
comme une roche d'épanchement. Le granit de certaines localités se

décompose et se désagrège avec facilité sous l'action des agents atmosphé-

du supplice, attaché à la queue d'un âne, et à avoir la tête tranchée; ses
maisons et ses propriétés devaient être détruites, ses enfants traités comme
rebelles. Cet arrêt ne tarda pas à être revisé, et, le 26 novembre de la
loading ...