Instytut Historii Sztuki <Posen> [Editor]
Artium Quaestiones — [1].1979

Page: 10
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artium_quaestiones1979/0012
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
10

C. HEITZ

trois archanges ss. Michel, Gabriel et Raphael. L’effectif du monastere
etait de 300 moines auxquels s’ajoutaient 99 enfants de la schola. Le chif-
fre surprend, mais trouve sa justification quand on le divise par trois, car
33 enfants etaient associes a un groupe de cent moines au cours des laus
perennis, chants a la gloire de Dieu qui se poursuivaient jour et nuit.

La meme volonte de rendre hommage 'a la Trinite se manifeste dans
la repartition des rełiques. La tour du Sauveur comportait au rez-de-
-chaussee une crypte qui abritait la capsa major, reliquaire majeur de
1’abhaye avec 25 reliques du Christ9. Cependant, avec les capsae minores,
nous retrouvons le chiffre trinitaire, il est vrai dans une combinaison ad-
ditive: 10 + 3=13; treize capsae minores ornent le choeur de 1’abbatiale
Saint-Riquier, disposees en demicercle sur une trabes, a la maniere des re-
liquaires qui, ;a Jerusalem, ornaient 1’abside de la basilique du Martyrion
proche du Saint-Sepulcre 10.

L’hommage a la Trinite ne subit qu’une seule exception: les imagines,
oratoires sculptes en stuc, peints et decores de mosaiques, sont au nombre
de quatre, et se trouvent disposśs dans 1’eglise abbatiale en formę de
croix u.

Passio

E

Resurrectio N

S Ascensio

W

Nativitas

La progression minę donc logiquement de la naissance du Christ a sa
mort sur la croix. De part et d’autre de la Crucifixion apparaissent les

9 Cf. L o t, Hariulf, op. cit., p. 63. Ces reliąues se trouvent egalement mention-
nees a Ja fin du second volume d’une bibie du Xe siecle (ms lat. 93 de la Bibliotheąue
Nationale de Paris, fol. 261 v°). Cf. S. Berger, Les reliąues de 1’abbaye de Saint-
-Fłiąuier au IXe siecle, Revue de 1’Orient latin, I (1893), p. 467 - 474.

10 Lot, Hariulf, op. cit., p. 66.

11 „In medio ecclesiae sancta Passio, in australi parte s. Ascensio, Ascensio, in
aąuilonali s. Resurrectio, et in porticu, secus januas, s. Nativitas, mirfico opere ex
gypso figuratae et auro musivo allisąue pretiosis coloribus pulcherrimae compositae
sunt”, A n s h e r, Vita sancti Angilberti, Acta Sanctorum Ordinis s. Benedicti, saec.
IV. pars I ed. Mabillon, Paris 1677, p. 127.
loading ...