Philostratus, Flavius [Hrsg.]; Philostratus <Iunior> [Hrsg.]; Callistratus <Sophista> [Hrsg.]; Vigenère, Blaise de [Übers.]; Artus, Thomas [Übers.]
Les Images Ov Tableavx De Platte Peintvre Des Deux Philostrates Sophistes Grecs Et Des Statves De Callistrate — Paris, 1629 [Cicognara Nr. 1933-2]

Seite: 837
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artus1629/0861
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
NEOPTOLEME, S37

traillesdans vn eoffin dont on se sert és libations, iomme qùÜs luy faissiient
cesacrificecommeàvnDieu: 8caupoindduiour,leuanslanchre cmpor-
toient auecqueseuxtout lerestedela viétime, asinde ne banqueter;point
en terre ennemie. Voilaces venerables&anciennes ceremonies quon diç
auoirestésuppriméessouslesRoys^ qui apres lesdescendans d’Æacusdo-
minerent laThessalie. LcsThessaliensmelmesîesmirent ànonchaloirs car
il y auoitdes citez quicstoient bien contentes d y enuoyer dautres, qui 11e
lestimoientestrelicite,&dautresquitiroientlachoseeniongueur, maisen
toutesiortescet affaireestoit renuersé. Orcômelaterresetrouuastaflligée
d'vne excessiue seicheresse, 8c hasse sterile, ldracleles admonesta d’honorer
Âchilles comrne il conuenoit,parquoy ils retrancherêt les deuoirs qu’iîs iuy
souloient faire comme à vn Dieu,interpretans ces mots, comme U conuenoit*
qu’ilneluy falloit faire que lemesmedeuoir qui serendaux autresdefü&s,
siquilsneluy sacrifioient plusquedes choiesde peu d importanceles pre-
mieres venuës,iusques àcequeXerxesdescendiilen Grece: carlesThessa-
iiensse trouuans despoiiillez du tout, deiailserct ce qu ils souloient saire en-
uers Achilles,apres queie Nauirefut d’Egynearriué à Salamine,apportant
auecques les autres Grecs confederez le present des Æacides. Puis quand pde5'
Alexadrefils dePhilippes eutsousmisà soy toutlerestede laThessalie, il re- Au
seruaPthiepoür Achilles, 8csenailatguerroyerleRoyDarius,arriuéqu'il
futàTroye, ily associa Achillespourcompagnon,siquelesThessaliens re- lt* andr*-
prindretde noüueau lesoind’AchiÜeSjàrhoneur duquel Alexâdrefit com-
battre leshômes d’armes Thessaliens qu’il auoit amenezauecquesluy, alen-
tour de sa sepulture, où ils sentre-choquerent toutainsiqu’en vne mortelie
rencontre de caualerie. Et ainsi scpartirent apres luy auoir fait des prieres &C
sacrifices,& inuoqué àleur secoürs c6treDarius,auecques ses cheuaux feez
Balius&Xanthus. PuisquandDarius eut esté defaidde touspoinsts, 8c
pris, pendatqu AlexadreestoitésIndeSjlesThessaliensenuoyercnt biendes
offrâdesà Achilles,& vn cheualnoirpour viôtime, mais pour celapersonne
deuxnevintàTroyepourluyfaireledcuoircômede coustume. Quesi ie
voulois parcourir poinôt par poinft toutesles clioses côme elles passerent au
iourlaiournée, 8c quelesThessaliensnese comportaspassi ciuilemëtquils
deuoient,Achiliesenentraen courroux5&tout ce qui aduint en la Thcssa-
lie,mon dilcours seroit trop rcmply de contes oisifs,car il y a eiiuiron quatre
ans queProthefîlaus,àson retour du PontÆuxin,me dist qu’ayant là trouué
vn vaisseau à propos, il auroit nauigué desguisé comme vn passager vers A*
chilles,ce qssi! auroit fait plusieurs fois. Et cômeie luy eusse demàdé à quel-
leoccasionvn si signalé pcrsonnagequeluy,quircspe6toir tant ses amis, Ô£
aimoit si parfaiôtement Achilles,en auroit vsé de la lorte, ilme dist : le viens
ores de laThessalie tout indigné enuers Achilles,pour l’auoir veu ainsigrief-
uemet courroucé côtrelepays,pour raison de ses sacrifices,&Fayant requis
de vouloir remettre ceste indignation&courroux,il me dist tout à plat qu’il
$’en ferott rien,ainsqu 5il lcur pourchasseroit quelque massique ie crainsque
luy qui est vindicatif,6ô d’vn naturel irreconciliable,ne presse (a mereT lietis

de leur faire quelque mauuais tour* De moy ay at oüy cela db Prothesilaus, tl de l ILiade.

ÀÀÂa Üij
loading ...