Philostratus, Flavius [Hrsg.]; Philostratus <Iunior> [Hrsg.]; Callistratus <Sophista> [Hrsg.]; Vigenère, Blaise de [Übers.]; Artus, Thomas [Übers.]
Les Images Ov Tableavx De Platte Peintvre Des Deux Philostrates Sophistes Grecs Et Des Statves De Callistrate — Paris, 1629 [Cicognara Nr. 1933-2]

Seite: 916
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artus1629/0940
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
LA STATYE

’Ay vev aussi vnc Medée de grand renom, sur Jes
marches de Macedoine. Cestoit vn marbre demon-
strant auvifsa naturelle restemblance, auquel l'ou-
urierauoit empraint tout ce quipeut accomplir vne
representationnaïfue: car l’image jettoit horsdesoy
vnindicedediscours ratiocinatif, &C s’excitoit à vne
adbioncourageuse, quise transportoitenvnrestenti-
ment d’angoiste &C afssicstion d’csprit, ou pour lc dire

enpeudemots,coutcequiconcernelesanciens comptes qu on a fait d’elle,
estoit làexprimé aux yeux, &C de faitla remembrance de ce quiluyestoit
aduenu, manifestoit astez les a&ions decestc femme; Sô l’animostté em-
praintecnsavehemente indignation,conioignoitlenaturelà cest ouurage,
y introduisant de l’impetuosité &C furie : sa tristesse d’autre-part declaroit sa
t'endre commiseration pitoyable enuers ses enfans,retirant le marbre du dé-
pit en elle coceu à vne cognoistance maternelle, qui le rendoit plus relasché:
carl'imagen’estoit pasdu tout comme d’vne immisericordieusé implaca-
ble,ny d’autre-part emmalicée &C felonne, à guile d’vne farouche beste sau-
uage,ainsmy-partieàvnedemonstration de courroux &C mordante rage,
accommodée aux deliberations &C proiests d’vne nature feminine. Austi
estoit-ilbienraisonnablequ’apresle premier feu d’vne si boüillantc colere,
ddpoiiiüantsonindignation, ellese ssechist à pitié : &C que ramenéeà vne
recognoistàncedesacruauté,l’e(prit d’elle vint à estretouché decompas-
sion. L’ouuragedoncimitoit toutes ces passions de l’esprit imprimées au
corps,&;pouuoit-onvoir lemarbrepartie empraint d’vne transportée ani-
mosité en ses yeux,&; partie d’vn regard morne &C triste, 6C aucunement ra-
molly d vne angoissèusedestrestè: de sorte que tout ce que l’ouurier auoit
proiettéd’y representer,y estoittres-parfaidement accomply à l’imitation
delaPoëded’Euripide; s’estant proposéde susciter tout ensemblementvn
aduisconsideratifj&d’exaspercr quantôc quantl’affedion impriméedc-
das vn humain naturel, à vn courroux, la jettant hors des bornes de l’amour
qu’on porte ordinairement à salignce: si qu’elle conçoit vne charité pitoya-
bîede mereenuers ses enfans, apres l’inique massacre d iceux : car elle auoit
lamainsaisie d’vn poignardaceré,toute preste de mettreàexecutionsonin-
humanitéfurieuse,quilaprecipiteàce dctestablcfoifaièt: &ia cheueleurc
nonagencéedenotoitastèzlepcude soin qu’elle auoit delle, comme aussi
son accoustrement lugubre conuenantà l’affli£tion où elle estreduiète.

ANNOTATION.

p géirfyitiY dcs ch&rmes é* cnforcdlemens âc Mcdée. Audejsnidecese sontaine esbassy l'odeon> commeon

l'apsellet
loading ...