Annales typographiques pour l'Allemagne — 1.1761 [VD18 90309960]

Seite: 130
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761/0136
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
130

A N N A L E S

drei du Roi. Difcottrs qui a remportl le Prix de
ddcademie Fran-oise en ijöo, Par M. Thomas,
Proseffetir en Cüniverßte de Paris au College de
Beauvais. A'Paris, chez Brunet, ij6o. in ßvo
PP- 48-
Nous avons dejä indique N. XLII. un
autre Eloge de cet incomparable Magistrat.
Celui-ci est plus oratoire. Pour cele-
brer dignement ce Heros de la Robe, M.
Thomas Ta decompose, en considerant le
grand Magißrat, le Savant pro fand, &
1'Hmme jufte: cell h. dire, vcrtueux & irre-
prochable dans sa conduite; dernier trait,
qui fait le merite esientiel du Tableau.
Qu efl - ce qüun Chancelier ? Le Lefleur
i'era peut-etre bien aise de voir comment
on decrit ici les fonslions de cette eminente
charge.
„ C’est un Komme qui esl depositaire de
„ la partie la plus sainte & la plus auguste
„ de 1 autorite d’un Prince, qui doit veiller
„ sür tout sempire de la justice; entretenir
„ la vigueur des Loix qui tendent toujours
„ ä s’aftoiblir; ranimer les Loix utiles que
„ les tems ou les passions des hommes ont
„ aneanties; en creer de nouvelles, Jorsque
„ la corruption augmentee., ou de nouveaux
,, beloins decouverts, exigent de nouveaux
„remedes- les faire executer, ce qui est
loading ...