Annales typographiques pour l'Allemagne — 1.1761 [VD18 90309960]

Seite: 393
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761/0399
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
TYPOGRAPHIQjJES. 393
„ faire tous mes efsorts pour cela, & rien
» de Plus-»
N°. DXI, Marii CuruUi Groningensis, Satyr#.
Satyres de Marius Curullus, Citoyen de Gronivgne.
A'Groningue, chez Bolt, 17^8.ingvo. pp. 64.
Ce nom de Marius Curullus esfc faetice,
& designe M. Nicolas Heerkens, M£decin
& Savant de Groningue, qui cultive la Po£-
sie Latine avec succes, & avec ardeur, puis-
qu’äge d’environ trente ans, il a peut-£tre
dejä fait plus de vers dans eette Langue
qu’il n’y en a dans Horace, Juvenal, &Per-
se, pris ensemble. Nous avons indiqu£
un autre de ses Ouvrages N. CXXV. Ce-
lui-ci est un Recueil de Satyres, mais qui n’ont
rien d'odieux: aussi l’Auteur jusHbe-t-il
d’abord le titre de son Livre.
Titulus libeüi torvus, afiper cf minax :
Sed ut sievera sronte vir siepe eß boui
Animiqne letiis, iße Satyrarum Uber
Nil torvitatis intimo tegit fiimi.
II ne laisse pas non seulement de critiquer
avec force les mauvais Poetes de son päis,
mais m£me de les nommer, temoin le pas-
sage suivant.
B b y Sum
loading ...