Annales typographiques pour l'Allemagne — 1.1761 [VD18 90309960]

Seite: 438
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761/0444
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
A N N A L E S

438

S’arrctc 8 fait gronder sür t Armee insidek
Les foudres ent asf es quen ses ssaues il recele.
Le ssgnal ess doune : millefeux devorans
De leur noire prison s echapent en torrens.
De caillonx enßaywies wie grele brillante
Tombe, 8 roule ä grand bruit sur la plaine stmemte,
Le Barbare (perdu cede ä son trisse sort,
ll snit, en sremijsant, pourfuivi par la Mort.
La Mort vole 8 ratteint ; 8* la Terre ebranlee-
Entrouvrant des Ensers la route desolee,
Engloutit les debris qu'a dijperses la peur,
Serouvre, 8 dans les ssots d une epaijse vapeur,
Parmi les feux, le foujsre, 8 des roches ardeines,
Rejette en mugissant des dipouilles fanglantes.
Ibid. p. 239.

N

DLXXII. Pyritologie, ou Hissoire Naturelle
de la Pyrite, avec plufienrs autres Ouvragees de M,
Henckel, Dotteur en Medecine. Traduits de
TAllemand. A' Paris, chez Herijsant, 1760,
in 4t0.

Rien n’egale Tardeur & le succ£s avec les*
qnels 011 traduit en France tous les bons
Öuvrages de Chymie que l’Allemagne a
produits. Ibid. p. 245.

N°. DLXXIII. Poefies diverses du Pere du Cer*
ceau. Nouvelle Edition. A' Paris, chez les
feeres Etienne. 1760, 2V0I. in v*.
Voici
loading ...