Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 26
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0030
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
A N N A L E S

26
Si les Arts nes dans l'obscuritS, & lente*
ment avances de li£cle en li£cle par les
tatonnemens de Findustrie, ont precede de
beaucoup Förablisiement desCompagniessa-
vantes ; on ne peut s’emp£cher de recon-
noitre qu’ils ont fait des progr£s rapides
dans le tems & dans les Etats oü les Scien-
ces ont et£ cultivees avec plus de succ&s.
On en sera Mentöt convaincu, si I on veut
comparer letat present de l’Horlogerie, de
TArtillene, des Arts qui concernent la Na-
vigation, de ceux qui fournisient les Inltru-
jnens*de Geometrie, d’Optique, d’Astro-
nomie, de Chirurgie, enfin de plusieurs au-
tfes Arts relatifs aux travaux ordinaires des
Academies, ä 1’ etat oü ces meines Arts
etoient il y a cent ans; on y verra des dif-
ferences immenies qui ne Tont point due's
ou hazard, mais aux efforts que Fon a faits
depuis cette £poque pour perfestionner la
Geometrie , la Mechanique, la Chymie,
l’Optique, &c. Ne doit-on pas attendre
d.e nouvcaux, degres de perfeöion dans les
Arts, lorsque des Savans exerces sür les
differentes parties de la Physique se donne-
ront la peine d’etudier & de developer les
operations souvent ing£nieules que FArtiste
exe.rce dans son attelier, lorsqu’il verront
par. eux-meines les beioins de i’Art, les
loading ...