Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 130
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
130

A N N A L E S

dans la $oci£t£ malgre l’aust^rit^ dont il
se rev£toit souvent dans les affaires ; le
plus grand eloignement de toute preten-
tion, joint ä cette noble sscurite que donne
l’exp£rience de lbi-m§me; une 6galit£*
continuelle dans le traitement avec ses
amis, dans la politesse avec tout le mon-
de ; une a&ivite aussi ingenieuse qu’infa-
tigable ä servir ceux qui lui remertoient
leurs int£r£ts ; un amour de la regle &
de la subordination qui alloir, pour ainli
dire, jusqu’au fanatisme: tels m’ont paru
les traits distin&iss de cet homme respec-
table, qui touchoit presque äsasoixante-
dixieme annee quand j’ai commence a le
connoirre. A' cet äge , apr£s cinquante
annees de labeurs non interrompus, Ton
goüt pour les affaires n’etoit point use,
l'on ardeur pour le travail n’ eroit point
rallentie ; la memoire meublee de tout ce
qui lui avoit passe par les mains, ou sous
lesyeux, n’avoit rien perdu de cette im-
mense colleflion dont les materiaux sen-
doient son entretien precieux pour qui-
conque cherche ä s’instruire. On pou-
voit, on devoit sinterroger avec confian-
ce, parce qu’il aimoit ä r£pandre les tre-
sors. II btendoit ses r£cirs avec plus ou
mojns de complaisance en raisoji dela dis-
tan-

3)
loading ...