Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 183
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0187
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
TYPOGRAPHIQUES. 183
En ce tcins il paröitrd cn Franco wl komme ex-
traordinaire, venu des bords dsun Lac, iS il criera
au Feuple: Je Jhis pojsede du Dcmon de Tentboufias-
mc, j ai rept du Ciel le don de l’incoußquence ; je
suis Pbilofepbe, <5 ProfeJJeur du paradoxe.
Et la multitude contra sür ses pas ; £s plußeurs
croiront en lui.
Et il leur dira : Vous etcs tous des fcelerats Sj7
des fripons, vos femmes sont toutes des fcmmes per-
dues, cif je viens vivre parmi vous. Et il abufera
de la douceur naturelle de ce Peuple pour lui dire des
injures abfurdes.
Et il ajoutera : Tous les hommes sont bertueux
dans le pai's ou je suis ne, & je nbabiterai jamais le
pais ou je suis ne.
Et il soutiendra qne les Ans cf les Sciences cot:-.
rompent necesfairement les rnccurs : cs il ecrira sür
toutes sortei; de Sciences cf d’Arts.
Et il soutiendra que le Tbeatre eß une source de
proftitution cf de corruption ; cs il fera des Operas
iS des Comedies.
Et il ecrira quil riy a de vertu que cbez les Sau-
vages, quoiquil nait jamais ete parmi eux, iS quil
soit bien digne d’y etre.
Et il dira que tous les Grands sont des valets me-
prisables ; cf il srequentera les Grands, fitöt qu ils
auront la curiofite de le voir. -
Et il s occupera ä copier de la MufiqUe Franpise ;
£s il dira quil ny a point de Mußque Franpise.
Et il dira außi quil efl impofsible d’avoir des
mccurs, cs de lire des Romans; cf il sera un Ro-
man; cis dans son Roman, on verra le vice en ac-
tions cs la vertu en paroles; iis ses perßnnages se-
ront sorcenis dsamour cs de Philosopbn\
M 4 Et
loading ...