Annales typographiques pour l'Allemagne — 2.1761 [VD18 90309960]

Seite: 404
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ata1761a/0408
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
404 ' ANNALES
de Paris, dcjA connu avantagensement par
sa Tradu£Hon des Essais 8z Observations de
Medecine de la Sociite d’Edimbourg, & de
plusieurs aufres Ouvrages Anglois; par ses
Tables des Memoires de l’Academie Royale
des Sciences; & par quelques Observations
imporrantes sür la strufture de l’Oeil & sür
l’Histoire Naturelle, consigirees dans les
Memoires de ladite Academie. 11 y a dejä
dix annees consecutives de cette Tradustion,
ä commencer en 1737. oü finissent les six
annees qu en. a donne M. de Bremond.
Ibid. p. 334. & siuiv.

N°. MCLXIII. La Veuve Ruße. Comedie en
Profe> en trois Actes, par Charles Goldoni,
Avocat Vfaiitien ; reprefentee ä Modene, en 174S-
traduite de /’Italien par D, B. D. V. A' Paris,
chez la veuve QjnJlau, 1761. in 8vo,
Si cette Comedie plait au Public, 011
entreprendra la Tradustion entieredes Oeu-
vres de Goldoni; 8z l’on sera en etat d’en
donner un Volume tous les deux mois.
II y a tout lieu de presumer que les Oeu-
vres de M. Goldoni sieront bien accueillies
en France, parce qu’il a imite Moliere, &
qu’il a banni, comme lui, les farces des an-
ciennes Comedies. Ibid. p. 377.
N°.
loading ...