Royal Society <London> [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 47
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0067
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
ânt. Méla-nôes ee Monumens. 47

Article X.

Le-ttre fur les demièns découvertes des antU

quités d"Rerculanutn , à Thomas Hollzs*

Lue Le 10 février l'jSj.

- On a déroulé deux volumes de l'ancien papier ^

-trouvé il y a quelques années ; l’un traite de la Vol. jq.
rhétorique , & l’autre de la musique, tous ies
deux du même auteur, Piiilodemus. Le chanoine nam*
Mazzocchi efi: occupé à ies traduire dü grec. II
y a deux personnes constammênt employées à dé-
xouier ies autres volumes.

Au mois d’avrii, on trouva deux beaax busires
de femme , dont les sujets ne sont pas connus ;
un jeune cerf d’un superbe travail sur sa base. Sa
hauteur esi: de trois paimes & demie.

En mai , un jeune cochon.

En octobre, une statue de femme d’un travail
médiocre.

Un siiène de trois paimes & demie de haut,
sur une base quarrée éievée sur trois marches ,

6e supportée à chaque angle par des griffes ds
lion. li a ia tête chauve, une ioneue barbe fri-
sse, ie corps couvert de poii, & les pieds nuds*,
ia draperie qui le couvre esi: ssottante, i’index de
loading ...