Royal Society <London> [Hrsg.]
Abrégé des transactions philosophiques de la Société Royale de Londres — 11/​12, Tome second.1790 [Cicognara Nr. 2475B]

Seite: 67
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/atpsrl11_12/0087
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
ÀNT. Mélanges de Monümens.

Article XVIII.

Mémoire fur les antïquités de Cornouaille ; par

Ch. Littleton.'Lu le n janvier

En 175 6", un fermier de BosTens, dans la pa-
roisle de S. Erth, en ramenant son troupeau,
apperçut un trou dans ia terre qui piqua sa cu-
riosté , &C dans i’espérance de trouver un trésor, ii
se mit à fouiller -, il découvrit une espèce de puits
de deux pieds & demi de diamètre. Après avoir
creusé jusqu’à dix-huit pieds , il trouva une patère
romainej six nieds plus bas, une cruche &c auprès
une pierre, une petite meule de dix-huit pouces
de diamètre, ensuite une autre patere avec deux
anses, d’ailieurs semblabie à la première, mais
qui est maiheureusement perdue j ii trouva ensuite
des os de différentes grandeurs , des bâtons à
demi brûlés, piusieurs morceaux de cuir j à trente-
six pieds, il observa que le fond étoit d'une for-
me concave -, il n’est pas douteux que c’étoit un
puits, mais il a fallu beaucoup de tems & des
instrumens différens de ceux aont nous nous ser-
vons, pour creuser dans ie roc , à une ausS
grande profondeur, un puits ausii étroit.

Le u mai dernier, je me transportai sur les
iieux avec le propriétaire, &c je découvris vers is

E A

Ann. 1759»
Torae ji.

Monumens
romains
trouvés en
Cornouaüle,
loading ...