Atti della Società di Archeologia e Belle Arti per la Provincia di Torino — 2.1878

Seite: 18
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/attisoctorino1878/0021
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
i8

ARCHEOLOGIA E BELLE ARTI

p. DXXXII et suiv.), que l'ascia gravée sur une pierre
tombale serait une prière adressée aux survivants par le
défunt, de tenir le champ, dans lequel il repose, sarclé
et purgé de ronces et de mauvaises herbes; afin que la
vue du monument ne soit pas interceptée, et afin aussi que
les manes des morts ne souffrent pas, dans l'autre vie, de
sentir la terre pesante et inculte sur leurs corps. L''ascia
serait donc le symbole de cette apostrophe si connue:
SU Ubi terra levisi ! !

Aoste, le 5 septembre 1877.

ED. BERARD
Chanoine théologal de la Cathédrale d'Aoste,
Inspecteur des monuments antiques.
loading ...