Bullettino archeologico Napoletano — 2.1843-1844 (1844)

Page: 81
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ban1843_1844/0085
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
BULLETTINO ARCHEOLOGICO NAPOLETANO.

N.° XXVIII (ii dell'anno II) — i Giugno i844-

Gli articoli, che non hanno alcuna sottoscrizione, sono dell editore cav. Francesco M. Avellino.

Lettera del eh. cav. F. Welcker sul vaso dipinto che rappresenta Tereo — Notizia di una iscrizione
latina scoveria presso Baja — Notizia degli scavi di Pompei né mesi di ottobre ,

novembre e dicembre i843.

Lettera del eh. sig. cav. e prof. F. Welcker al sig. à ce qa'il me paraìt, et il faat restreindre la représen-

G. Minervini intorno al vaso dipinto che rappre- tation entière au moment seul où l'Apaté (àmcLrti

senta Tereo. juóyay) óte à Térée l'usage de sa raison, de sorte qu'un

delire, qui est caraclérisé par le lièvre courant à cóle

Cher Monsieur de lui, l'emporte jusqu'à la démence. Car, comme a

J'ai lu avec un vif intéret vos observations sur le très bien observé Mr. Avellino, ce n'est pas d'alrocité

beau vase du Musée Bourbonique avec Térée et les que Ies anciens poèles le taxent, mais de démence, et

Jilles de Pandion dans le n. 19 du bulletin napolitain , e est cet emportement du moment qui est en relation

sor les quelles vous me demandez mon opinion. Pour direcfe avec l'Apaté. Je laisse à vous, qui tàchez si bien

moi il n'y a pas le moindre doute que Mr. Roulez, dont d'approfondir les compositions originales, à analyser en

j estime l'érudition et le zèle avec le quel il anime 1' é- détail combien est bien inventò le caractère allégorique

iude de l'archeologie en Belgique, s'est trompé com- de ce démon. Les ciseaux dans les mains du roi nous

plétement sur le personnage inléressant de X A paté dans indiquent, où cela menerà ; et c' est là une de ces anli-

cette belle peinture, et qu'au contraire vous l'expliquez cipations symboliques, dont le principe et l'emploi varié

jnste comme la cause, je ne dirai pas des forfaits, mais dans l'art ancien m' ont déjà occupò dans l'illustration

da premier forfait de Térée. Car voilà en quoi je ne des tableaux décrils par Philoslrate. Or comme ce sym«

puis pas ètre d'accord avec vous, que le démon « ait bole nous annonce la fin de la scène, dons nous ne

assistè Térée dans le crime commis déjà contre Procné voyons que le commencement , les deux femmes dans le

et que le mème le dirige à présent, qu'il se prépare à champ ìnférieur ne peuvent pas ètre Philoméla et Procné.

verser le sang des deux soeurs qui se sauvenb. D'abord Procné est restée à Daulis, elle altcnd sa soeur, qui est

on ne voit pas ici ni poursuite,ni fuite, et puis les ciseaux en route et dont la dcslinée sera d'avoir la langue cou-

entre les mains de Térée ne sont pas l'arme conve- pée par son beaufrére. Donc il faudra prendre X une des

nable pour prendre une vengeance mortelle du meurtre deux dames, celle qui est sans nom, pour une dame de

d'un fils, et pourtant dans !a situalion que vous supposez compagnie. Aussi Ovide ne manque-t-il pas de faire ac-

il dovrait necessairement èlre pourvu de quelqu' arme, compagner Philoméla, d'aprés l'usage des anciens,

Permellez moi de présumer que vous aviez déjà dirige par sa nourrice ( metani. 6 , hfii ) , et il élait d'autant

vos pensées vers la calastrophe de la tragèdie avant que plus nécessaire pour l'artiste de ne pas faire comparoilre

Mr. Avellino eut fait la précieuse découverte, que ce seule Philoméla panni des hommes, qu'il a fait suivre

ne sont pas deux javelols, mais des ciseaux, que Té- Térée d'un Irain militaire, pour formcr un cortège

ree tiens dans ses mains. Il scrait armé d'une épéc ou royal. Aussi les trails, la figure, l'ajustement de colle

d'une bàche (témoins ce qne disent Apollodore, Ovide) qu'on a pris pour la soeur, la distinguent assez de Phi«

s il se trouvait dans sa résidence,au point de massacrer loméla pour la pouvoir croire plùtot la nourrice.

les deox Alhéniennes. Au contraire il se trouve en route, Vous voyez, Monsieur, que d1 après celle explicatioa

ANNO 11. 11
loading ...