Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 256
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0390
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
2 56 INTRODUCTION AU VOYAGE
criptions qui furent gravées, on fit l’éloge des
troupes, et l’on ne cita personne en particulier’.
Comme chaque citoyen pouvait etre utile, et
n’était pas à chaque instant humilié par des pré-
férences injustes, ils savaient tous qu’ils pour-
raient acquérir une considération personnelle; et
comme les mœurs étaient simples et pures, ils
avaient en général cette indépendance et cette
dignité qu’on ne perd que par la multiplicité des
besoins et des intérêts.
Je ne citerai point à l’avantage de ce siècle
l’hommage éclatant que les Athéniens rendirent
à la probité d’Aristide : ce fut à la représentation
d’une pièce d’Eschyle. L’acteur ayant dit qu’Am-
phiaraüs était moins jaloux de paraître homme
de bien que de l’étre en effet, tous les yeux se
tournèrent rapidement vers Aristide 2. Une na-
tion corrompue pourrait faire une pareille appli-
cation ; mais les Athéniens eurent toujours plus
de déférence pour les avis d’Aristide que pour
ceux de Thémistocle, et c’est ce qu’on ne verrait
pas dans une nation corrompue.
Après leurs succès contre les Perses, l’orgueil
que donne la victoire3 se joignit dans leurs cœurs
aux vertus qui l’avaient procurée ; et cet orgueil
était d’autant plus légitime, que jamais on ne
’ Æschin. in Ctesiph. p. 458. Plut, in Cim. p. 482. —-2 Plut, in
Aristid. p. 320. —- 3 Aristoph. in equit. v. 779.
loading ...