Bartsch, Adam von
Le peintre graveur (Band 6) — Wien, 1808

Page: 186
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bartsch1808bd6/0214
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
i8B' ISRAËL DE MECKEN.

pas croire gravées par un seul et même
maître.

Cette conviction qui est le résultat de
l'examen le plus exact et mille fois répété,
et qui se trouve encore raffermie par le
sentiment de plusieurs connoisseurs des
plus consommés que nous avons consul-
tés sur notre opinion, ne nous permet
donc pas de nous joindre à l'avis de Mr.
l'abbé Zani, suivant lequel ces estampes
seroient gravées par deux maîtres diffé-
rens, et notamment par un aîné celles
marquées des lettres I. M, et par un ca-
det celles qui portent les lettres I.V. M. (i)
Quelque peine que Mr. Zani se donne
pour affermir son assertion, l'oeil bien
exercé d'un connoisseur impartial ne
pourra jamais trouver dans les pièces mar-
quées I.V. M. un esprit réellement diffé-
rent de celui qui est répandu, à ne pas
s'y méprendre, dans le portement de croix,
Nr. 22. la Vierge debout, Nr. 45. la Vierge
assise dans une cour, Nr. /fi. la Sainte
Catherine, Nr. 124. le Sauveur,Nr. 143. etc.
qui cependant ne sont marqués que des
lettres I. M. sans la lettre V.

La tradition dont parle Heinecke (2) et
loading ...