Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
3'-) 2 LUCAS DE LE Y DE.

né le surnom. Parmi les artistes de son
pays aucun n'a montré dès l'enfance des
dispositions plus heureuses que lui. Elles
furent d'abord cultivées par son père
Hugues Jacobsz , peintre médiocre ;mais
après qu'il eut acquis les premiers prin-
cipes de l'art , il passa dans* l'école de
Corneille Engelbrechtsen qui jouissoit
de quelque renommée, et il ne tarda
pas à faire des progrès étonnans.

Ses talens se développèrent de très
bonne heure, car à peine eut il atteint
l'âge de neuf ans, qu'il entreprit déjà
de graver. Dès sa plus tendre jeunesse
il se livra sans bornes et sans mesure
à l'étude et au travail ; il y passait les
jours et les nuits, et tous les soins de
sa mère pour l'en détourner, ou pour
en modérer du moins l'ardeur, furent
employés en vain. Il ne trouvoit ni plai-
sir ni intérêt à ce qui n'avoit point de
rapport à Fart, et il ne vouloit pour
camarades et compagnons que les jeu-
nes gens qui avoient les mêmes goûts,
et la même inclination que lui. Cette
application et cette assiduité ne se sont
jamais ralenties pendant toute sa vie.
 
Annotationen