Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Bertuch, Friedrich Justin; Bertuch, Carl
Bilderbuch für Kinder: enthaltend eine angenehme Sammlung von Thieren, Pflanzen, Früchten, Mineralien ... alle nach den besten Originalen gewählt, gestochen und mit einer ... den Verstandes-Kräften eines Kindes angemessenen Erklärung begleitet (Band 10) — Weimar, 1821

DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.3276#0050
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
Costumes. XXV^

Vol. X. No. 16.

MONTENEGRINS, DALMATIENS ET ALBANIENS DANS
MOiN1^^ LEURS COSTUMES NATIONAUX.

Fig. 1 et 2. Monténégrins.
L'habillement de l'homme consiste en un
surtout ou casaque, à manches larges, coupé
à la saçon des Nouveaux-Grecs. La chemise
pend, \ l'instar d'un court tablier, sur les
culottes, qui sont très - courtes, attachées en
haut par une courroie de cuir, et au-dessous
du genou par des rubans. Un morceau de
peau de chèvre, à ornements bigarrés, bouché
autour du pied, lui sert de chaussure; il est
sans bas. Le Monténégrin porte sur la tête
un bonnet ronge ou violet. Les pis-tolets et
le poignard tiennent à la ceinture de cuir,
sur laquelle se dessine diversement une échar-
pe de laine de différentes couleurs. . Il a sur
Ses épaules le plus beau de ses ornements, sa,
carabine, qu'il met, dans un tems pluvieux,
à couvert de l'humidité par le moyen d'un
schal de poil de chèvre d'un tissu très-serré.
Les semmes portent une tunique longue,
large et sans manches, sur une chemise plus
longue encore, dont les manches et le bord
insérieur sont brodés en laines de diverses
•couleurs. Un morceau d'étosse carré, brodé
en couleurs variées, leur sert de tablier, et
elles ont uae ceinture diversement ornée à la-
quelle tient, par une chaine d'argent, un petit
poignard. Leur chaussure ne disfère en rien
de celle des hommes. Elles aiment à parer
leurs doigts de bagues et leurs oreilles d'an-
neaux d'argent ou d'or. — Les silles nubi-
les, non mariées, ont à leur bonnet une quan-
tité de ssionnoie d'argent, ou d'or, quand la
sortune de la famille le permet.
Fig. 3. Un Pastrowitschien.
Les Pastrowitschiens, qui habitent les
bouches du Cattaro, sont braves sur terre et

sur mer, et comme nautoniers et matelots
aussi insatigables, que desr soldats. La plan-
che ci-jointe nous apprend, que leur vêtement
se compose d'un bonnet noir, d'une jaquette
noire, couverte de cordons, déculottes noires,
larges mais courtes, et de grandes bottes. Ils
portent à leur ceinture des pistolets et un
poignard, et ne sortent jamais, sans être ar-
més d'une excellente carabine, dont les orne-
ments sont souvent très-riches.
Fig. 4 et 5. habitants de Ska-
liari.
* *
Les habitants de Skaliari, qui séjournent
non loin des bouches du Cattaro, donnent
également plus de soins à leurs armes qu'ît
leur vêtement.
L'homme porte sur une chemise bleue
un surtout ou casaque d'un gris blanchâtre,
que sa semme a tissu. Un schal rouge est
destiné à préserver ses armes de toute humi-
dité. Le pied, dépourvu de bas, est enveloppé
dans une peau de chèvre.
La semme, que nous voyons ici en ha-
uts de sête," a une jaquette, un jupon et des
bas, le tout d'écarlate, avec des ornements
en or; le seul corset est d'une étosse bleue,
Fig. 6. Un Morlaque.
Xe Morlaque, qui habite la Dalmatie au-
trichienne, approche, pour le costume, des
pandoures de l'armée hongroise-; il porte des
pantalons à la hongroise, des souliers de peau
de chèvre, un poignard et des pistolets à s«
ceinture, et s'arme outre cela d'une petit»
arquebuse et d'une lance,
 
Annotationen