Blondel, François
Cours D'Architecture Enseigné Dans L'Academie Royale D'Architecture (Band 4/5) — Paris, 1698 [Cicognara, 434-3]

Page: 627
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/blondel1698c/0333
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
(QUATRIEME PARTIE. 62.7
LK&lcs lignes LI,K H perpendiculaires à AB, l'on a trouve la Iar- Livre XII
geUr I H,& la hauteur H K de l'ouverture 1 L KH proportionnée à Chap.VIII.
i clpacc donné ABC D. Où l'on voit par la Gcomcrnc que laraisondc
la hauteur de la porte K H à l'a largeur I K, elHa même que celle de
la hauteur de lelpacc donné BC,« la moine de sa largeur B F.
Cela posé : Quoiqu'il ne l'oit pas juste de duc que ces anciens Ar-
chitectes ayent voulu s'ailujettir à la règle de Scrho , l'on ne peut
pourtant pas nier que dans leurs pratiques ils ayent eu des idées fort
îemblablcs & fort approchantes. D'où l'on peut raisonnablcment u, proporlion! Jei
piesumer que Scrlio a formé sa règle lur des exemples pareils, ou *1'1'!i)'J°J"°'"rl's
qu'il a eu le goust lemblablc à celuy de ces Architectes pour les'«t>>a«l»a(W4i
i il '1 1 ' ' 1 ^ Scilio.
belles proportions qu us ont données a leurs Ouvrages.
Car si l'on examine les choses de prés,on trouvera premièrement , • „ . .
t * I la première Ocdon-
que l'Architecte de l'Arc de Titus considerant sa première Ordon- '"<•" •>'s*" dc
1 », r i. 1 -i i ■ r ■ i Thuï eilà la tnoi;ic
nanec, comme lelpacc dans lequel il devoit taire une ouverture, (la desiUigeni m.
hautcui de laquelle Ordonnance est,ainsi que nous avons remarqué bàyiVsaïaTgcVim!
cy-dcvanc.à la largeur comme 3a 4,)a suivi prccilcmcnt la règle de ""'•
Scrho; faisant,comme il se voit,1a hauteur de si porte d'un quarré
ce demi sous clef, c'clt à dire ayant à Ci largeur la raison de 3 ài,
qui clt la même que celle de la hauteur de l'espace à la moitié de la
largeur.
il en clt de même de celuy qui a fait l'Arc de Bwevento,lequel a ,
■ r r\ J 1. r 11 1 1 J ■ L»r'«mereOiion.
pris la première Ordonnance pour 1 clpacc dans lequel il devoir ou- nmee JelAte de
1 l r 1 I1 ,r — ^ l n B.-iievem ell aulli i
vnr une porte : ht comme la hauteur de cette Ordonnance elt,com- i, moidede u lat-
ine nous avons dit, à peu prés égale à ta largeur, il a aulh fait la f™,î°":""î!t<iïï
hauteur de ù baye double de ù largeur , c'clt à dire dans la pro- '' ljr8"UI-
portion de la hauteur de ton ctpace à la moitié de sa largeur.
Dans la construction de l'Arc de Pôle , l'Architecte a pris sa pre- u premiers Ordor,-
miere Ordonnance sous l'archirrave pour (on espace, dont la hau- "■""• '»'«*
,, , , . ., , r , S , l -, '•"' de l'Aie Je
tcur citant a la moitié de la largeur a peu près comme 1 a 1, il a P°i=rfl mir. dam
aulh donné par la même règle à peu prés la même raison de la hau- non".""" f'"'"1"
tcur de la bayé à la laigeur , qui clt moindic que celle de 7 à 4.
L'Architecte de l'Arc des Lions à Vérone a pris la même hauteur , , ,.
i r 1 1 1 -'iii A>™ que lare des
de la première Ordonnance lous 1 architrave & la moule de la lar- Wons,
gcur de l'Edifice, c'clt à duc la hauteur &: la largeur de chacun des
deux Tabernacles comme des cspaccs dans lclqucls il devoir ouvtir
des portes, ck a donné la proportion de 3 à 1 à celle de la hauteur
à leur largeur, qui clt aussi precisement la même que celle de la hau-
teur de cet cspacc à la moitié de la largeur.
Si l'on prend l'Arc d'Anconc rout entier pour l'espace, dont la ra(itntnir«mere
hauteur clt à la moitié de la largeur comme 10 à a ! ou comme 20 *'.r:\" <1'"™"«
. s? , . 1 1 l s r 1 r" *' """"*J' r*
a •) ; on trouvera la proportion de la hauteur de la oaye a la largeur, tugnu »•
qui citant moindre que de deux quarrez & demi, c'clt à dire moin- stiuiem!
die que celle de 10 à 8, clt à peu prés la même que celle de 10 à 9.
Ainsi aux ouvertures de l'Arc de Xamtes , l'Architecte a fait la
T t t t t t t îj

haïucut de la bareè


loading ...