Blouet, Abel [Editor]; Ravoisié, Amable [Editor]
Expedition scientifique de Morée: ordonnée par le Gouvernement Français ; Architecture, Sculptures, Inscriptions et Vues du Péloponèse, des Cyclades et de l'Attique (Band 2) — Paris, 1833

Page: 33
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/blouet1833/0073
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
( 33 )

RUINES HELLENIQUES ET MELEE OU MÉLANÉA.

Sur cet emplacement sans nom, et qui est peut-être, malgré sa distance, l'acropole de Mêlée, on voit
encore des parties de murs antiques, construits par assises régulières, lesquelles, par leur disposition,
ne permettent pas de douter que ce ne fût l'enceinte d'une acropole. A l'extrémité sud-ouest et sur
le point le plus élevé, qui se termine de ce côté par un rocher escarpé, se trouvent quelques restes de
murailles qui forment une autre enceinte, au milieu de laquelle est une partie de construction qui,
bien qu'informe, laisse reconnaître le soubassement d'un monument qui devait être un temple.

En descendant au sud-ouest de l'acropole, on traverse un ravin, au-delà duquel se voit une grotte ha-
bitée dans les rochers escarpés qui forment la base de l'acropole. De là, en continuant à descendre dans
une vallée cultivée, on trouve près de l'Alphée une fontaine, et tout près, Kacoreos, village où était une
église indiquée par M. GelL, et qui n'existe plus. C'est à peu de distance de ce village et dans une gorge
boisée, que se trouvent les ruines de Mêlée ou Mélanéa.

Les restes de cette ville ancienne sont situés dans un ravin, à la source très-abondante d'une petite
rivière qui se jette près de là dans l'Alphée; on y remarque une construction romaine formant une
grande salle que les modernes ont transformée en église; la forme en est carrée, en plan; elle est couverte
par une voûte sphérique en briques, ornée de stucs et de peintures modernes. Une partie de la voûte est
tombée. Les terres amoncelées dans ce ravin s'élèvent jusqu'à la naissance des arcs, et, 18 pouces d'eau
recouvrent les terres dans l'intérieur du monument. Cependant, malgré cela, on y officie. Les habitants
disent qu'au mois d'août la rivière est à sec, et qu'il n'y a plus d'eau alors que dans l'église, qui, dans
l'origine, peut bien avoir été une conserve d'eau. A côté, est une autre ruine peu apparente, qu'on dit
être celle d'un bain romain.

DISTANCE DE L ACROPOLE HELLENIQUE A MELEE OU MELANEA.

En partant de l'acropole, à 7 minutes on arrive près d'un ravin. A 8 m. on voit au-dessus de l'acropole une grotte habitée. A 43 ni.
Kacoreos, village. A i5 m. un ravin boisé. Aia m. un autre ravin boisé où sont les ruines romaines appelées Mêlée ou Mélanéa,
Total de la distance, 1 heure a5 minutes,

ROUTE DE MELEE A GORTYS.

De Mêlée pour se rendre à Gortys, on longe à quelque distance le cours de l'Alphée ; la route qui re-
monte vers la source élevée de ce fleuve est presque toujours en montant; elle est coupée par quelques
petites rivières qui sortent des montagnes de Dimitzana. C'est près d'une de ces rivières que l'on traverse
après le village de Trupa, qu'il faut quitter la route de Caritène pour monter vers l'est à Atchicolo,
village près duquel se trouve l'acropole de Gortys.

DISTANCE DE MELEE A GORTYS.

A 47 minutes une fontaine. A 11 m. petite rivière sous des platanes. A 3 m. à droite, des grottes dans les rochers. A i4 m. une chapelle.
A 10 m. Trupa, village; tout près, une cascade. A i3 ni. lit d'un torrent. A 3a m. débris de construction au pied d'un platane. A 5 m.
une fontaine. A 26 m. montée escarpée au milieu des rocs. A a5m. un ravin. A 4o m. unautrc. A 5 m. une chapelle. A 10 m. Atchicolo,
village ; une chapelle dans laquelle sont quelques pierres et un fragment de fût de colonne d'un monument antique. A 15 m. l'acropole
de Gortys.

Total de la distance, 4 heures 15 minutes.

'7
loading ...